UMANO: ambitieux projet de 900 M$ à Lévis [VIDÉO]

Les travaux de l’un des plus importants projets immobiliers à voir le jour à Lévis sont entamés. UMANO propose une nouvelle conception de l’occupation du territoire, avec entre autres 2500 unités d’habitation et un pôle commercial de 1200 travailleurs. Plus de 900 millions $ pour 10 années de développement seront investis.

«UMANO développe un milieu de vie où tout est possible : y vivre, y travailler, faire ses emplettes, profiter de ses loisirs et des événements culturels, et pratiquer divers sports. Nous présentons une vision immobilière ambitieuse. Le Groupe CSB et ses premiers partenaires souhaitent changer le visage du centre-ville de Lévis. Notre ambition est claire; offrir un milieu de vie axé sur la proximité des services, de même que des aires naturelles et des espaces verts. C’est une vision inspirée du Live Work Shop and Play. Nous sommes loin d’un projet conventionnel», explique le promoteur du projet Stephen Boutin, président du Groupe CSB.

UMANO a été présenté lundi, en conférence de presse. Le projet vise à charmer les familles, les étudiants, les travailleurs et même les aînés. Des logements de tous types y seront construits. Les infrastructures du projet se situeront près de l’UQAR, de l’autoroute 20 et de l’axe Guillaume-Couture. 

Cette année marque le début des travaux de la première phase de sept, et celle-ci nécessitera des investissements de 200 millions $. Le plan commercial est en préparation et sera livré pour l’année 2021, pour que les premiers résidents puissent en bénéficier. Le quartier complet UMANO devrait être livré en 2030. 

«On veut faire un projet qui va permettre de retrouver un monde idéal. On trouvait qu’on n’allait pas assez loin dans les projets de développement qu’on faisait. On s’est demandé ce qu’on pouvait faire pour améliorer les concepts qu’on mettait en place. On a donc travaillé avec des focus groups, avec nos clients résidents et nos clients commerciaux. On leur a demandé ce que ça prenait pour créer un environnement idéal», poursuit M. Boutin.

Natif de Lévis, il devenait naturel pour le président du Groupe CSB d’y développer le projet. La ville apparaissait idéale pour UMANO, notamment en raison de sa grande croissance démographique, où le nombre d’habitants approche 150 000, et par sa grande vitalité économique. 

Boulevard Étienne-Dallaire

Plusieurs années ont été nécessaires pour que le projet se concrétise. La Ville de Lévis a apporté un soutien constant au Groupe CSB, décrivant l’idée de M. Boutin comme «spectaculaire et exceptionnelle» et disant s’être montrée «impressionnée» par le projet. 

Le maire de Lévis, Gilles Lehouiller, a d’ailleurs inauguré lundi le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire sur un kilomètre, dont le projet UMANO se trouve en front. Le Groupe CSB a d’ailleurs assumé le prolongement, afin d’assurer l’accès au nouveau quartier.  

«Le développement routier dans le pôle Desjardins s’inscrit dans la stratégie de développement résidentiel, industriel et commercial de la Ville. Notre travail, c’est d’accompagner le milieu, ne pas hésiter à modifier les réglementations en fonction des besoins futurs des clientèles au niveau de l’habitation. Au fur et à mesure que ce projet-là va avancer, c’est de regarder comment, nous, on peut aider les promoteurs», indique M. Lehouiller 

Le boulevard compte quatre voies de circulation séparées par un terre-plein. Des trottoirs et des pistes multifonctionnelles pour les cyclistes seront également aménagés. Le boulevard se rend maintenant jusqu’à la jonction du futur prolongement de la rue Saint-Omer. Et lorsque cette artère sera également terminée, le boulevard Étienne-Dallaire raccordera le boulevard Alphonse-Desjardins.