Fin juin, le ministre des Transports, François Bonnardel, annonçait que le troisième lien serait un tunnel sous-fluvial, long d’une dizaine de kilomètres, qui reliera l’autoroute 40 à l’est de Québec, sur la rive nord du fleuve, à l’autoroute 20, sur la rive sud, en passant sous la pointe ouest de l’île d’Orléans.
Fin juin, le ministre des Transports, François Bonnardel, annonçait que le troisième lien serait un tunnel sous-fluvial, long d’une dizaine de kilomètres, qui reliera l’autoroute 40 à l’est de Québec, sur la rive nord du fleuve, à l’autoroute 20, sur la rive sud, en passant sous la pointe ouest de l’île d’Orléans.

Tunnel Québec-Lévis: «On ne sait pas dans quoi on creuse», prévient un expert

Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Le gouvernement Legault devra surmonter bien des obstacles avant de voir la lumière au bout du tunnel Québec-Lévis. Seulement sur le plan géotechnique, le défi pourrait devenir périlleux, le lit du fleuve Saint-Laurent constituant une énigme à bien des égards