Le Soleil
Lors de la conférence de presse suivant l’attentat de la Grande Mosquée, il y a un an, Régis Labeaume a eu une «bouffée» d’émotion.
Lors de la conférence de presse suivant l’attentat de la Grande Mosquée, il y a un an, Régis Labeaume a eu une «bouffée» d’émotion.

Tuerie à la Grande Mosquée: «j’étais obsédé par la revanche», dit Labeaume

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Le maire de Québec avoue avoir été obsédé par une possible revanche à la suite de la tuerie de la Grande Mosquée le 29 janvier 2017. Dès lors, il a senti la nécessité de maintenir sa population unie. Une responsabilité dont le poids lui pèse encore aujourd’hui.