Le député de Lévis et porte-parole de la CAQ en matière de santé, François Paradis

Troisième lien Lévis-Québec: la CAQ fait pression sur les élus libéraux

Le député caquiste de Lévis, François Paradis, invite les élus libéraux de la grande région de Québec à signer la pétition d'un citoyen de Lévis, parrainée par la Coalition avenir Québec, exigeant que le ministre des Transports, Laurent Lessard, rende publiques rapidement les options possibles concernant un troisième lien entre Québec et Lévis.
Selon M. Paradis, les libéraux possèdent les documents pertinents et ne peuvent plus aller à l'encontre de la volonté populaire. Il soutient que les Québécois méritent d'avoir en main tous les scénarios existants au ministère des Transports pour mieux évaluer les bienfaits, les impacts et les coûts d'un troisième lien.
Le député caquiste déplore que jusqu'à présent, un seul scénario a été soulevé, soit celui de la construction d'un tunnel évalué à plus de 3 milliards $.
François Paradis accuse le gouvernement libéral de faire du «surplace» dans ce dossier. Il souligne avoir entendu les députés libéraux Raymond Bernier, Véronyque Tremblay et Dominique Vien dire qu'un troisième lien était important à leurs yeux. Aujourd'hui, ajoute M. Paradis, ils doivent faire un pas de plus pour lutter contre la congestion routière en signant la pétition citoyenne.
Cette pétition est disponible depuis jeudi sur le site Web de l'Assemblée nationale.