Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Trois autres élus d'Équipe Labeaume annoncent leur départ

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Ils étaient 15 conseillers dans l’actuelle équipe du maire il y a seulement trois mois. Ils ne sont plus que six à faire le saut à l’élection de novembre sous la bannière d’Équipe Marie-Josée Savard.

Les plus récents, et derniers, à annoncer leur départ de la politique l’ont fait jeudi. Ce sont Sylvain Légaré, conseiller du district de Val-Bélair depuis 2009, Geneviève Hamelin, conseillère dans Maizerets-Lairet durant trois mandats, et Jérémie Ernould, depuis huit ans conseillers dans Robert-Giffard. Chacun part avec l’intention de relever d’autres défis après avoir passé tant d’années en politique municipale. Ils affirment aussi tous appuyer la candidature de Mme Savard.

Il y a deux semaines, l’actuel vice-président du comité exécutif, Rémy Normand, district du Plateau à Sainte-Foy, annonçait qu’il ne se représentait pas, tout comme la maire suppléante, Michelle Morin Doyle dans Louis-XIV, ainsi que les conseillers Patrick Voyer, district des Monts, et Dominique Tanguay, dans Les Saules.

Sylvain Légaré

Le premier à partir ce printemps pour des raisons professionnelles est Vincent Dufresne, élu dans le district Saint-Rodrigue. Il y a trois semaines, le conseiller de Saint-Roch-Saint-Sauveur, Pierre-Luc Lachance, annonçait qu’il joignait les rangs de Québec Forte et Fière après avoir choisi de siéger un bref moment comme indépendant.

Au final, Suzanne Verreault, district de Limoilou, Steeve Verret, district de Lac-Saint-Charles-Saint-Émile, Anne Corriveau, district de la Pointe-de-Sainte-Foy, Émilie Villeneuve, district de Saint-Louis-Sillery, et Alicia Despins, district de Vanier-Duberger, poursuivent l’aventure avec Mme Savard.

«Je dirais plutôt que j’ai de la chance de récupérer une équipe extraordinaire de cinq personnes», lance la cheffe, lorsqu’on lui fait remarquer qu’elle doit rebâtir une équipe avec 16 nouveaux candidats.

Jérémie Ernould

Pas plus, elle ne considère ces nombreux départs comme un atout, nonobstant la qualité des personnes, qui lui permet de se distancier d’Équipe Labeaume. «Je n’ai jamais voulu faire ça. Plus de collègues seraient restées et j’en aurais été heureuse.»

Pour Régis Labeaume, présent à l’annonce, il croit que ça peut être une bonne chose pour son héritière politique. «Marquer la différence avec Labeaume. Je pense que c’est important.» 

Mme Savard a déjà annoncé quatre nouveaux candidats et fera une nouvelle annonce publique de candidatures la semaine prochaine.