Transport structurant: Gosselin demande à nouveau un référendum [VIDÉO]

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin, s’obstine. Mercredi, comme il l’a fait périodiquement depuis plus d’un an, l’élu municipal a réclamé la tenue d’un référendum sur le projet de réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec.

Le chef de l’opposition avait convoqué les journalistes pour faire une «proposition» qui permettrait de «dénouer l’impasse sur le projet de tramway». Il a répété son idée maintes fois repoussée du revers de la main par le maire Régis Labeaume : appeler les citoyens aux urnes.

Un vote massif pour le oui permettrait de faire pression sur les gouvernements supérieurs afin qu’ils s’entendent finalement sur le financement de quelque 3 milliards $, dit M. Gosselin. Tandis qu’un résultat contre le projet…

«Le maire devrait avoir un mandat clair de la population avant de continuer. La population n’est pas derrière lui», évalue-t-il. «Lundi soir, au conseil de Ville, nous allons formellement déposer un avis de proposition pour demander un référendum. […] La balle est maintenant dans le camp du maire de Québec.»

Jean-François Gosselin déplore, par ailleurs, l’absence du maire Labeaume à l’occasion d’une récente annonce d’investissements sur le boulevard Hochelaga; un débours en lien avec le futur réseau structurant de transport en commun. «Est-ce que Régis Labeaume est un vrai leader pour sa Ville? Est-ce que Régis Labeaume défend les intérêts des citoyens de la Ville de Québec?»