La future rue de la Couronne, dans le quartier Saint-Roch
La future rue de la Couronne, dans le quartier Saint-Roch

Tramway: un tracé revu et corrigé dans Saint-Roch [PHOTOS]

La mouture 2020 du tracé du tramway dans Saint-Roch n’a rien à voir avec celle présentée l’an passé. La rue de la Couronne où circulera le tramway devient interdite à la circulation automobile de transit. De plus, les wagons emprunteront la rue du Chalutier plutôt que l’autoroute Laurentienne pour se rendre au pôle d’échanges de la rue de la Croix-Rouge.

Le plan initial prévoyait implanter le tramway à l’est de la chaussée sur la rue de la Couronne en conservant une voie de circulation automobile vers le nord comme actuellement.

Le Bureau de projet du réseau structurant évoque maintenant des raisons de sécurité pour l’insérer au centre la chaussée. L’ancien tracé créait aussi des culs-de-sac sur les rues perpendiculaires. Du coup, ce changement permet de déménager la station près du Jardin Saint-Roch à l’intersection de la rue Saint-Hélène, vers la rue Saint-Joseph au pied de la tour Fresq.

À LIRE AUSSI: La chronique de François Bourque

+

Le maire Régis Labeaume et le président du RTC Rémy Normand ont présenté le nouveau tracé du tramway, mercredi.

+

Route partagée

La circulation de transit sera désormais impossible. Cependant, le principe de route partagée est intégré au projet. Les automobiles pourront traverser la rue de la Couronne à la hauteur des rues Saint-Joseph, La Salle et du Prince-Édouard. Il sera aussi possible d’y circuler pour boucler un trajet local entre deux rues à sens unique, autant à l’est qu’à l’ouest de la Couronne. À titre d’exemple, un automobiliste qui circule sur la rue de la Reine à sens unique vers l’ouest pourra prendre la rue de la Couronne pour revenir vers l’est sur la rue des Commissaires. C’est là qu’il partagera l’espace de circulation avec les piétons. 

Dorchester bidirectionnelle 

Toute la circulation automobile de transit sera déplacée sur la rue Dorchester. Elle devient une artère bidirectionnelle à quatre voies de circulation. Il ne sera plus possible de s’y stationner. 

Elle sera le seul lien de circulation automobile entre l’autoroute Laurentienne et la Colline parlementaire. La Ville estime que le nombre de véhicules dans les deux directions sera de 22 000 par jour à l’horizon 2026. Pendant les travaux qui se dérouleront sur deux ans, il y aura toujours deux voies de circulation disponibles.

Virage à gauche interdit

D’autres changements sont envisagés dans le secteur. Ainsi, le virage à gauche sur le boulevard Charest via la rue Dorchester devient impossible. Les automobilistes qui arrivent du nord de la Ville devront possiblement emprunter la rue du Prince-Édouard pour se diriger vers le Vieux-Port. La hausse du trafic sur l’artère sera d’environ 10%. Il faudra aussi prévoir un autre itinéraire pour les usagers en provenance de la Colline parlementaire qui voudraient se diriger sur Charest Est.

+

Pôle d'échange Saint-Roch
Rue de la Couronne : situation actuelle
Nouvelle rue de la Couronne

+

Un geste fort

Aussi, la rue Saint-Joseph devient à sens unique d’est en ouest de la rue du Pont à la rue Dorchester. Des discussions sont en cours avec la SDC Saint-Roch pour évaluer les impacts de ces changements sur l’accessibilité de l’artère commerciale.

Tout ces changements ravissent le maire de Québec. «C’est un geste fort au profit de la mobilité. Le Bureau de projet a amené de l’intelligence dans la reconfiguration. Jean-Paul (L’Allier, ex-maire de Québec) a fait la première partie de la job. Je pense qu’on vient terminer le travail. Jamais plus Saint-Roch ne sera fragile. L’attrait de Saint-Roch sera plus grand. Les gens vont encore avoir plus le goût d’y vivre. Ils vont venir en tramway et les commerces vont en bénéficier», s’enthousiasme Régis Labeaume, qui a élu domicile dans le quartier. Il croit même que l’effet sera assez grand qu’il faudra limiter l’effet de gentrification.

Laurentienne écartée

La nouvelle avait déjà filtré. La Ville le confirme. Le tramway empruntera la rue du Chalutier à l’extrémité de la rue de la Couronne plutôt que l’autoroute Laurentienne pour se rendre au pôle d’échange de la rue de la Croix-Rouge et du pont Drouin.

Selon le bureau de projet, l’ancien tracé présentait une perte d’efficacité et de performance, notamment du fait que les autobus devaient traverser la plateforme dédiée au tramway. 

Le nouveau tracé permet également aux 500 résidents des immeubles en bordure d’accéder à leur propriété. Toutefois, il devra faire l’objet avec eux de négociations pour pallier la perte de cases de stationnement et trouver des mesures de mitigation du fait que le tramway passera plus près des résidences. La Ville prévoit une nouvelle étude pour déterminer l’impact sonore sur les citoyens voisins du pôle d’échange et de la rue du Chalutier.

Plus de verdure

Le maire Labeaume se félicite de cet autre changement qui permet d’ajouter par la même occasion plus de verdure aux abords de l’autoroute qu’il souhaite transformer en boulevard urbain. «J’ai fait le choix personnel de laisser le lieu dégagé même si on aurait l’espace pour construire Ma préférence est que ça soit un lieu qui respire en harmonie avec le côté ouest», indique-t-il, en référence à la démolition éventuelle de la centrale de police du parc Victoria, situé de l’autre côté.

Enfin, la ville détruira la passerelle Adrien-Pouliot qui traverse l’autoroute. «On va enlever la passerelle que j’ai jamais aimé, qui fait très béton, très années 60», conclut-il.

Rue Dorchester : situation actuelle
Rue Dorchester : situation future

+

LE PÔLE D'ÉCHANGE SAINTE-FOY DÉVOILÉ

Sans surprise, le pôle d’échanges Sainte-Foy sera situé sur le terrain de l’Industrielle Alliance derrière le Canadian Tire de la route de l’Église.

C’était un secret de polichinelle. La Ville avait déjà fait savoir en février que le pôle de l’ouest ne sera pas en tunnel sous Le Phare, mais plutôt en surface entre l’avenue Lavigerie et la route de l’Église.

Les yeux se sont rapidement tournés vers un terrain qui appartient au groupe financier IA. Son emplacement desservira un bassin de 25 000 personnes dans un rayon de 800 mètres. 

Après avoir terminé sa course au centre de la chaussée sur le boulevard Laurier, le tramway empruntera une structure d’étagement pour éviter de croiser les automobiles. Les autobus de Lévis qui s’arrimeront au transport de la capitale emprunteront cette même structure lorsqu’ils arriveront par l’ouest via la rue des Hôtels et le boulevard Laurier.

Sécurité des élèves

Le reste du tracé était également connu. Le tramway traversera les terrains de soccer de l’école secondaire de Rochebelle. Des enjeux de sécurité avaient été soulevés par la direction d’école. La Ville poursuit les discussions avec les autorités scolaires pour rendre plus sécuritaires les corridors piétonniers vers l’école. 

Il y a actuellement quatre corridors «naturels» qu’empruntent les usagers. De la route de l’Église, il y a l’entrée Est où circulent aussi les autobus scolaires, le terrain de la bibliothèque Monique-Corriveau et le parc de stationnement de la caserne de pompier no. 9. Du boulevard Hochelaga, il y a le passage dans l’axe au parc de stationnement de Place Iberville.

En 2026, date d’entrée en fonction du tramway, «les déplacements en provenance de l’est seront redirigés vers l’entrée Est du campus», explique le Bureau de projet. Un réaménagement majeur comprendra l’élargissement à deux mètres des trottoirs de chaque côté et la traverse sera sécurisée par des feux de circulation avec feux pour piétons. Il y aura également l’ajout d’une traverse sécurisée avec des feux de circulation avec feux pour piétons sur le boulevard Hochelaga.

À terme, le directeur du Bureau de projet, Daniel Genest, promet que la sécurité sera encore meilleure qu’elle ne l’est actuellement. Le tramway, qui fonctionne selon le principe d’une conduite à vue avec chauffeur, roulera à 20 km/h à l’entrée Est du campus, précise-t-on. Il y aura même une voie cyclopédestre dans l’axe de circulation du tramway à la hauteur du campus.

+

Pôle d'échange Sainte-Foy vue sud
Boulevard Laurier actuel
Boulevard Laurier avec le tramway
Pôle d'échange Sainte-Foy vue nord