Tramway: pas de tunnel à Sainte-Foy

La Ville de Québec a abandonné le projet d’un tunnel dans le secteur de Sainte-Foy pour le tramway, selon des documents officiels publiés vendredi.

L’opposition à l’hôtel de ville dénonce cette décision, qui selon elle confirme le scénario d’un passage en surface dans le secteur de l’école secondaire De Rochebelle. 

La semaine dernière, le maire Labeaume avait qualifié ce tracé «d’hypothèse» et avait lancé un appel au calme aux dirigeants de l’établissement scolaire qui avaient publiquement mal réagi à la perspective que le tracé puisse empiéter sur ses terrains de soccer.

«Je leur dirais : “Du calme”», avait réagi le maire de Québec en marge d’un point de presse le 20 février. 

«On pensait pouvoir discuter avec eux en toute bonne foi. Et il [le directeur] a décidé de lâcher ça dans les médias. On pensait qu’on était en confiance. Visiblement, on s’est trompé. Il faut être responsable quand tu diriges une organisation», avait dit M. Labeaume. 

Or, une semaine plus tard, le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin y voit un exemple que Régis Labeaume «n’apprend pas de ses erreurs». 

«La semaine dernière encore, il entretenait un flou dans la conception du tracé sur le site de l’école secondaire de Rochebelle», a dénoncé M. Gosselin par communiqué. 

«Il soutenait que plusieurs scénarios, dont certains en mode tunnel, étaient toujours à l’étude. On apprend quelques jours plus tard la vérité dans la publication de l’appel d’offres confirmant ce que le maire niait jusqu’à tout récemment», a-t-il poursuivi. 

M. Gosselin a qualifié de «énième tentative ratée du maire de mieux communiquer et de défendre les supposés bénéfices de son projet».

Le maire Régis Labeaume devrait réagir lundi, journée de conseil municipal.