Martin Noël, directeur général de Taxi Coop Québec et Jaouad Bouchrik, président de Taxi Coop Charlesbourg ont annoncé, lundi, que Taxi Coop Charlesbourg serait intégré à Taxi Coop Québec le 1er août.

Taxi Coop Québec et Taxi Coop Charlesbourg ne feront plus qu'un [VIDÉO]

Taxi Coop Québec et Taxi Coop Charlesbourg ne feront plus qu’un dès jeudi, une première fusion depuis que les territoires de taxis ont disparu dans la région de Québec, il y a à peine une semaine et demie.

Lundi matin, les responsables de deux compagnies de taxi ont annoncé que Taxi Coop Charlesbourg serait intégré à Taxi Coop Québec le 1er août. Mardi dernier, les membres de Taxi Coop Charlesbourg ont voté à l’unanimité en ce sens. 

«On s’attend à pouvoir donner un meilleur service à la clientèle maintenant qu’on est regroupés», dit Martin Noël, directeur général de Taxi Coop Québec. Les résidents de Charlesbourg, souligne-t-il, seront desservis par plus grand nombre de chauffeurs. 

Les 38 voitures de Taxi Coop Charlesbourg, qui gardera son numéro de téléphone, s’ajouteront aux 400 voitures de Taxi Coop Québec. Au total, les coops unies compteront près de 600 chauffeurs. 

L’«identité visuelle» de Taxi Coop Charlesbourg sera modifiée pour porter celle de Taxi Coop Québec. La majorité des lanternons sera remplacée cette semaine et les autres au cours des prochaines semaines.

«Le problème, c’est les voyages à vide, ce n’est pas le manque de chauffeurs», dit Jaouad Bouchrik, président de Taxi Coop Charlesbourg. Son collègue vice-président, Luc Selesse, donne l’exemple des chauffeurs qui vont reconduire un client à Place Sainte-Foy. «Ces chauffeurs-là étaient obligés de refaire le kilométrage en sens inverse pour revenir chercher de la clientèle».

Concurrencer Uber

La fusion permettra aux deux coops de mieux concurrencer Uber. Avec plus de voitures disponibles et la diminution des voyages à vide, M. Selesse croit que le délai d’attente sera nettement amélioré.

Taxi Coop Charlesbourg faisait déjà affaire avec Taxi Coop Québec depuis cinq ans. Ils collaboraient ensemble pour le transport adapté, pour la lutte contre le «transport illégal», pour le Centre Vidéotron et les bateaux de croisière. Taxi Coop Charlesbourg avait aussi confié la répartition des appels à Taxi Coop Québec. 

À la mi-juin, le Conseil des ministres a approuvé la fusion complète de tous les territoires de taxi de la région de Québec. Les territoires sont disparus le 18 juillet. Depuis, les chauffeurs de taxi peuvent aller chercher des clients où bon leur semble. 

Les territoires de Charlesbourg, de l’est de Québec, de Québec, de Sainte-Foy-Sillery, de Saint-Émile, de Val-Bélair et de Wendake ne forment plus qu’un. Ils font partie de la nouvelle agglomération A.59 Québec. Ce nouveau territoire correspond à ceux des villes de Québec, de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin-de-Desmaures, de la réserve indienne de Wendake et de la paroisse de Notre-Dame-des-Anges.