Le maire Sylvain Juneau, qui avait demandé aux citoyens de faire volontairement leur premier versement de taxes avant le 1er mars plutôt qu'à la date limite du 20 mars, a qualifié mercredi d'excellente et d'extraordinaire la réponse des contribuables.

Taxes payées rapidement: Saint-Augustin n'empruntera que 2 M$

Grâce aux citoyens qui ont payé leur compte de taxes rapidement, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures n'aura finalement à emprunter que 2 millions $ plutôt que 12,6 millions $ jusqu'au 20 mars.
Le maire Sylvain Juneau, qui avait demandé aux citoyens de faire volontairement leur premier versement de taxes avant le 1er mars plutôt qu'à la date limite du 20 mars, a qualifié mercredi d'excellente et d'extraordinaire la réponse des contribuables.
«Étant donné que les conseillers de l'ancienne administration ont modifié le budget, la loi nous obligeait à donner aux citoyens jusqu'au 20 mars pour payer. Par contre, nous devons faire un premier versement sur la quote-part d'agglomération, soit 12,6 millions $, le 1er mars», explique M. Juneau en indiquant que les revenus de taxes au premier trimestre sont évalués à 16 millions $. 
«C'est pour éviter de payer des intérêts sur 12,6 millions $ pendant 20 jours que j'ai demandé cet effort à la population. Et la réponse a été extraordinaire: il rentrait entre 200 000 $ et 500 000 $ par jour. Aujourd'hui, on a reçu 400 000 $», poursuit-il.
«Ainsi, nous n'aurons qu'à emprunter 2 millions $. Je ne vous dis pas que nous avons reçu 10 millions $ en taxes payées hâtivement, car il restait aussi un peu d'argent dans le compte et qu'on a aussi encaissé des placements à court terme», précise le maire.
Ne disposant pas encore des statistiques quant au nombre exact de citoyens qui ont répondu à son appel, M. Juneau évalue toutefois à «quelques millions de dollars» les sommes perçues hâtivement. «En fin de compte, on n'empruntera au maximum que 2 millions $ pendant 20 jours, ce qui signifie que nous ne serons pas trop dans la marge de crédit. On a évité le gros du dégât!» conclut-il. 
S'il avait fallu emprunter la totalité des 12,6 millions $ durant 20 jours, M. Juneau évaluait à 34 000 $ les intérêts qu'il aurait fallu débourser. La Ville s'en tirera donc vraisemblablement avec à peine plus de 5000 $ d'intérêts grâce à l'effort de ses contribuables.