Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau
Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Sylvain Juneau

Taxes: cadeau de Noël avant l’heure à Saint-Augustin-de-Desmaures

Céline Fabriès
Céline Fabriès
Le Soleil
Cadeau de Noël avant l’heure pour les citoyens et les commerçants de Saint-Augustin-de-Desmaures. Leur compte de taxes augmentera de seulement 1,5 % par année entre 2020 et 2024.

Cette bonne nouvelle est attribuable à la décision du conseil municipal de geler la taxe foncière de base et de ne prendre que la taxe spéciale de remboursement de la dette. Pour une maison moyenne de 360 000 $, la facture de taxes foncières passera de 4350 $ à 4413 $ (+ 63 $).

En 2018, le maire Sylvain Juneau avait annoncé une hausse de 3,4 % jusqu’en 2023 afin d’accélérer le remboursement de la dette. S’il n’en tenait qu’à lui, M. Juneau aurait continué sur cette lancée, mais après discussions avec les autres membres du conseil, il a dû concéder quelques «compromis».

«L’an passé, on était très agressif pour atteindre l’objectif de diminution de la dette dans un temps donné. Là, avec la vente des terrains dans le parc industriel de 5 millions $ cette année et un autre 5 millions $ en 2020, on peut», a-t-il expliqué, mardi, lors de la présentation du budget.

M. Juneau reconnait que son plan est conservateur et qu’il ne tient pas compte d’éventuels gains. Il promet que la dette spéciale disparaîtra dans les prochaines années, même plus tôt que tard, «dès que l’objectif de la réduction de la dette sera atteint».

Dette et infrastructures

Depuis la mise en œuvre de la nouvelle gestion, la dette de 101,2 millions $ prévue en 2018 était finalement passée à 87,9 millions $. En 2019, elle devrait atteindre 77,3 millions $, selon les prévisions. En 2020, elle devrait passer à 63,7 %. «Ça descend, c’est encourageant. Les choses se placent, mais ce n’est pas réglé. La dette est à 231 % de notre budget de fonctionnement, c’est beaucoup trop élevé encore», a mentionné le maire.

Pour 2020, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures a adopté un budget de 62 millions $. La Ville prévoit entre autres 8,5 millions $ pour l’amélioration du transport et 17 millions $ pour le remboursement de la dette. La quote-part de l’agglomération va passer de 25,8 millions $ en 2019 à 26,7 millions $ en 2020.

Malgré la dette, la Ville va continuer à investir et à s’occuper de ses infrastructures. Elle s’est dotée d’un plan quinquennal d’investissement (PQI) de 45 millions $. Le principal investissement prévu en 2020 est le Centre fonctionnel de l’est. 

«Dans cinq ans, on aura dépensé en immobilisation pour maintenir les infrastructures tout en diminuant la dette», a spécifié le maire. 

Saint-Augustin-de-Desmaures devrait également profiter en 2021 d’un jugement favorable de la Cour d’appel dans l’affaire qui l’oppose à l’agglomération de Québec sur la perception des quotes-parts.