L’avocat François Marchand, aussi citoyen du Vieux-Québec, estime qu’il sera lésé par la démolition du marché permanent du Vieux-Port.

Sursis pour le Marché du Vieux-Port

La démolition du Marché du Vieux-Port devra attendre au minimum au 20 juin, le temps que la Ville obtienne son permis de la commission d’urbanisme.

Les démarches juridiques de l’avocat François Marchand pour sauver le bâtiment et permettre la poursuite des activités du marché ont abouti en Cour vendredi. Le juriste voulait faire entendre devant le tribunal une requête pour empêcher la démolition de l’édifice.

De son côté, la Ville a riposté avec une demande en irrecevabilité. Elle allègue que Me Marchand n’a pas l’intérêt juridique de déposer sa requête, remettant en question la validité de son recours. 

Du même souffle, la Ville s’est engagée auprès du tribunal à maintenir intact l’édifice jusqu’au 20 juin, moment où sera entendue la demande en irrecevabilité.

La Ville n’a d’autre choix que d’attendre. En effet, elle n’a pas obtenu le permis de démolition que doit délivrer sa propre commission d’urbanisme. Pourtant, la conseillère responsable de l’aménagement du territoire, Marie-Josée Savard, avait affirmé lors d’un précédent conseil municipal que la Ville n’avait pas l’obligation d’obtenir un tel permis.

Prochain rendez-vous, 20 juin. Soit le juge décide que la requête est irrecevable et plus rien, ou presque, ne pourra empêcher la démolition. Soit il accepte la requête de Me Marchand pour débattre de la cause sur le fond.

Vente sous condition

L’avocat, aussi citoyen du Vieux-Québec, estime qu’il sera lésé par la démolition du marché permanent du Vieux-Port. La Ville prévoit l’installation de tentes pour une offre uniquement saisonnière. 

De plus, il soutient qu’un marché saisonnier ne respecte pas la clause du contrat de vente du terrain conclu à l’époque avec le fédéral. «Une condition impérative était qu’on installe un marché, un parc et un stationnement. Cette clause-là n’est pas respectée. Le marché satellite n’est pas un marché public au sens où on l’entend», a-t-il déclaré.