De nouveaux parcomètres ont fait leur apparition récemment dans la rue Saint-Joseph. Pour adoucir la pilule, la SDC a amorcé ces jours-ci la distribution de billets à gratter - avec prix locaux à gagner - aux automobilistes utilisant les parcomètres.

St-Roch veut charmer avec ses stationnements

La Société de développement commercial du centre-ville de Québec lance une opération charme pour le quartier Saint-Roch au centre-ville en misant... sur ses stationnements.
Les gens d'affaires de Saint-Roch ont l'habitude d'orienter leurs publicités sur les boutiques fines et branchées de la rue Saint-Joseph.
Cette fois-ci, ils voulaient détruire une fois pour toutes une perception tenace. «Il faut enlever le mythe comme quoi dans Saint-Roch, il n'y a pas de places de stationnement», lance Eric Courtemanche Baril, président du C. A. de la SDC Saint-Roch. «Les stationnements sont juste méconnus. On a fait le tour des stationnements hors rue, les stationnements payants, et on s'est rendu compte que la plupart d'entre eux ont de l'espace toute la journée, et encore plus en soirée», ajoute-t-il.
Une carte des emplacements a été dressée. La campagne publicitaire et les initiatives dans le quartier seront présentes pour encore plusieurs semaines. «Ça va se prolonger tout au long de l'été et de l'automne.»
Répondre aux critiques
L'offensive vise à répondre à des critiques maintes fois formulées envers le quartier, selon Eric Courtemanche Baril. «C'est une critique qu'on entendait souvent de notre clientèle: il n'y a pas de stationnement dans Saint-Roch. Nous, on sait qu'il y en a!»
Selon lui, il n'est pas toujours évident de changer les perceptions en matière de stationnement. «Je dis souvent à la blague que Place Laurier, pendant 20 ans, ils se sont battus pour dire qu'il y avait un stationnement à l'arrière!»
Les stationnements en face des commerces sont bien sûr rares dans le secteur. «La plupart du temps, les gens veulent être devant le commerce», admet Eric Courtemanche Baril. «Mais le plaisir du centre-ville, c'est de se stationner et ensuite de déambuler dans plusieurs rues», conclut-il.
Loterie parcomètre
De nouveaux parcomètres ont fait leur apparition récemment dans la rue Saint-Joseph. Des bornes payantes souhaitées par les commerçants, mais qui font rarement le bonheur des automobilistes. Pour adoucir la pilule, la SDC a amorcé ces jours-ci la distribution de billets à gratter - avec prix locaux à gagner - aux automobilistes utilisant les parcomètres.