Régis Labeaume avait visité les bureaux de Google lors d'une mission économique en Californie en septembre.

Sitôt Régis Labeaume arrivé de Rome, sitôt reparti en Suisse

À peine rentré de Rome, le maire de Québec repartira la semaine prochaine pour la Suisse. Et se rendra à San Francisco à la fin du mois.
Ce sera un mois de mars occupé pour Régis Labeaume. Il est rentré de Rome il y a quelques jours. Il accompagnait le nouveau cardinal de Québec, Mgr Gérald Cyprien Lacroix. Au retour, il est passé par Ottawa, où il a assisté à la rencontre du caucus des maires des grandes villes de la Fédération canadienne des municipalités.
Il aura à peine le temps de défaire ses valises, car il remontera dans l'avion le 5 mars pour se rendre en Suisse. Il assistera à une cérémonie publique de remise d'un legs promis en 2008. Le canton du Jura avait alors offert à la Ville de Québec une horloge de l'entreprise Richard Mille. L'horloge, qui doit être installée dans les jardins de l'hôtel de ville, sera officiellement remise au maire de Québec en présence du président du gouvernement local, Michel Probst.
«Il faut que j'y aille, je n'ai pas le choix. [...] Ils ont payé, ça vaut des millions de dollars, et je ne peux pas ne pas aller à la présentation publique de la fameuse horloge parce que n'oubliez pas que ce sont les entreprises et les taxes des citoyens du Jura qui paient ça», a expliqué M. Labeaume.
Il rentrera au pays le 9 mars et y restera quelques jours avant de repartir en mission, cette fois-ci sur la côte ouest américaine. Le maire s'était rendu en Californie en mission économique l'automne dernier. Il avait avisé que ce genre de mission se renouvellerait souvent. Du 24 au 28 mars, il accompagnera une douzaine d'entreprises de Québec à San Francisco.
«Le problème qu'on a eu la première fois, c'est qu'il y avait plus d'entreprises qui voulaient venir. On avait promis aux autres qui voulaient embarquer qu'on allait en faire un autre.»
Des concessions
Régis Labeaume espère ouvrir une «ligne Californie-Québec» et pour cela, il faudra faire le voyage tous les six mois ou tous les ans, selon lui pour garder un «contact permanent».
En contrepartie, le maire a choisi à regret de laisser tomber le congrès de SportAccord, qui se déroule cette année en Turquie, à la fin mai. «Je n'ai pas le temps. Et je trouve ça tough, voyager. C'est dur. [...] Ça aurait été mieux que j'y aille, mais tu ne peux pas tous les faire.»
*******
Les plus récents voyages du maire
Juin 2013: Toronto
Mission économique visant à mousser les attraits de la capitale auprès des touristes, mais surtout des gens d'affaires.
Septembre 2013: Californie
Mission à San Francisco et à Palo Alto avec une dizaine d'entreprises en technologies de la région. Visite d'incubateurs d'entreprises.
Novembre 2013: Paris et Bruxelles
Voyage pour assister à la 33e assemblée générale de l'Association internationale des maires francophones. Visite de diverses entreprises.
Février 2014: Rome
Voyage avec la délégation qui accompagne Mgr Gérald Cyprien Lacroix fait cardinal.
Prochains voyages
5 au 9 mars 2014: Suisse
Voyage pour assister à la cérémonie de remise d'une horloge Richard Mille, legs du canton pour le 400e anniversaire de Québec en 2008.
24 au 28 mars 2014: Californie
Mission économique avec une douzaine d'entreprises de Québec à San Francisco.