Le maire de Shannon, Clive Kiley, a indiqué qu'une résolution pour l'embauche de Gaétan Bussières sera adoptée lundi soir au conseil municipal.

Shannon recrute l'ex-dg de Sainte-Brigitte-de-Laval

Moins d'un mois après avoir été congédié pour «faute grave» et «illégalités», l'ex-directeur général de Sainte-Brigitte-de-Laval est repêché par la municipalité de Shannon.
<p>L'ex-directeur général de Sainte-Brigitte-de-Laval, Gaétan Bussières, a été congédié pour «faute grave» et «illégalités». </p>
Gaétan Bussières, qui s'est fait montrer la porte par une majorité d'élus de Sainte-Brigitte-de-Laval à la fin janvier, deviendra cette semaine directeur des finances et du greffe de Shannon.
Le maire de la localité située au nord de Québec, Clive Kiley, a confirmé hier au Soleil qu'une résolution sera adoptée en ce sens demain soir à la séance du conseil. «C'est le mieux qualifié pour le poste et, en même temps, il avait le plus d'expérience dans ce qu'on cherchait», a-t-il souligné, en qualifiant de «ridicules» les questions du Soleil.
«C'est pas un criminel qu'on engage, mais il se fait traiter comme un criminel», a déploré M. Kiley.
«Je trouve que c'est une chasse à la sorcière qu'on est en train de faire. C'est complètement ridicule», ajoute-t-il. «On engage quelqu'un de vraiment, vraiment qualifié, qui n'a aucune accusation contre lui.»
Gaétan Bussières a été directeur général de Sainte-Brigitte-de-Laval pendant près de 14 ans. En décembre, Le Soleil a fait état des nouvelles conditions salariales du dg, adoptées en septembre par l'ancien conseil municipal. Celui-ci a été délogé par la population aux élections municipales de novembre.
Le nouveau conseil a immédiatement suspendu sans solde M. Bussières et une révision des contrats de travail a motivé les élus à le congédier, à la fin janvier, pour «faute grave, illégalités et rupture définitive du lien de confiance».
Le conseil lui reprochait notamment de s'être constitué un fonds rétroactif de près de 45 000 $ en prévision de son départ et de l'avoir transformé, sur sa recommandation, en salaire non versé.
La nouvelle mairesse de Sainte-Brigitte-de-Laval, Wanita Daniele, reprochait aussi à l'ex-dg d'avoir détruit des renseignements et des courriels dans son ordinateur fourni par la Ville.
Le maire de Shannon ne veut pas porter de jugement sur le départ de Gaétan Bussières de Sainte-Brigitte-de-Laval. Selon Clive Kiley, «il y a rien qui s'est passé là». «Ça marchait pas entre des personnes ou quoi, je sais pas. M. Bussières a fait application pour un job et on fait confiance», dit-il.
«Des congédiements, c'est des choses qui arrivent de temps en temps après des élections municipales. C'est pas quelque chose de rare qu'un nouveau maire rentre et que du monde est congédié. C'est des choses qui arrivent dans la vie.»
Le maire Kiley répète qu'aucune accusation criminelle ne pèse contre Gaétan Bussières. «C'est comme si c'était un criminel de la manière que le monde parle. L'UPAC [Unité permanente anticorruption] a fait une investigation, il n'a pas amené de charge contre le pauvre M. Bussières», ajoute Clive Kiley.
Le premier magistrat de Shannon précise que Gaétan Bussières s'est révélé le meilleur parmi «16 ou 17» candidats au poste de directeur des finances et du greffe.
Par ailleurs, Clive Kiley s'est dit «choqué» d'être questionné sur l'embauche de M. Bussières, estimant que «c'est pas dans l'intérêt public du tout».
«C'est un peu ridicule qu'un journal, avec le respect du Soleil, puisse aller demander pourquoi une municipalité engage quelqu'un. Ça me choque pas mal», a-t-il laissé tomber. Avec Matthieu Boivin