La CBPQ critiquait, sur sa page Web, vendredi, l'affichage d'un poste de coordonnateur de bibliothèque payé 13 $ l'heure, à Saint-Augustin. Or, cela n'a jamais été le cas.

Salaire à la biblio de Saint-Augustin: la Corporation des bibliothécaires se rétracte

Sortie publiquement contre la Ville de Saint-Augustin, la Corporation des bibliothécaires professionnels du Québec (CBPQ) est obligée de se rétracter.
La CBPQ critiquait, sur sa page Web, vendredi, l'affichage d'un poste de coordonnateur de bibliothèque payé 13 $ l'heure, à Saint-Augustin. Or, cela n'a jamais été le cas. 
Dans une lettre envoyée au Soleil, dimanche, la présidente du conseil d'administration de la CBPQ, Isabelle Pilon, a reconnu que sa corporation a transmis un mauvais renseignement au sujet du salaire offert dans l'offre d'emploi. «Il s'agit d'une malencontreuse erreur de notre part et nous souhaitons nous rétracter.»
La CBPQ a également publié un communiqué pour offrir des excuses publiques aux administrateurs de la Ville de Saint-Augustin. «Les administrateurs et le maire de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures ont agi de bonne foi en affichant cette offre d'emploi et ont à coeur d'offrir à leurs citoyens des services de qualité dans leur bibliothèque», peut-on y lire.