Jean-Paul L'Allier en entrevue au Soleil en août 2013 pour souligner les 20 ans du jardin de Saint-Roch.

Saint-Roch: sur les traces du legs de L'Allier

L'héritage de Jean-Paul L'Allier dans le quartier Saint-Roch sera à l'honneur, samedi, à l'occasion de la troisième édition de la Promenade de Jane, qui amènera les participants sur les traces de lieux que le défunt maire a contribué à mettre en valeur pendant son mandat de 16 ans à la tête de la ville.
Le jardin Saint-Roch, l'îlot Fleurie, l'ancien quartier chinois, Méduse et ses coopératives culturelles, la rue Saint-Joseph et la radio Basse-Ville CKIA, autant d'endroits qui seront visités lors de cette marche à laquelle prendront part plusieurs intervenants, dont l'historien et ancien conseiller municipal Réjean Lemoine, l'auteur du site Saint-Roch, une histoire populaire, François G. Couillard, et Hélène Matte, artiste et membre fondatrice de l'ancien collectif de l'îlot Fleurie.
Volonté populaire
Si les politiques de l'ex-maire L'Allier ont contribué à la revitalisation de plusieurs secteurs du quartier, explique Suzie Genest, du groupe Verdir et Divertir, il existait aussi à l'époque une volonté populaire de se réapproprier l'espace urbain. «Il y a eu beaucoup d'actions citoyennes, c'était dans l'air du temps. L'îlot Fleurie en est un bel exemple.»
La marche, qui se mettra en branle à 10h30 à l'escalier des Glacis, se terminera une heure et demie plus tard par un goûter à La Nef, sur le site de l'initiative Verdir Saint-Roch. En cas de pluie, l'évènement sera remis au lendemain.
Il s'agit de la troisième année que des organismes de Saint-Roch organisent ce genre de promenade thématique qui attire tout près d'une centaine de personnes. L'activité se déroule la première fin de semaine de mai, à la mémoire de Jane Jacobs, une urbaniste militante qui a influencé la manière de comprendre les villes. Depuis leur création en 2007 à Toronto, plus de 500 marches ont été organisées dans quelque 80 villes de 17 pays.