Régis Labeaume

Saint-Augustin: Labeaume ne rencontrera aucun candidat à la mairie

Les candidats à la mairie de Saint-Augustin qui pensaient rencontrer Régis Labeaume pendant la campagne se buteront à une porte fermée. «On a fait le choix de ne pas s'en mêler du tout. D'ailleurs je m'excuse auprès d'eux, mais on refuse toutes les demandes de rendez-vous. On a fait le choix de ne pas les rencontrer pour ne pas se mêler de la campagne», a indiqué le maire de Québec jeudi.
«C'est un processus démocratique», a dit M. Labeaume qui attendra plutôt que les Augustinois aient fait leur choix le 7 juin.
Le maire de Québec est sorti publiquement à de nombreuses reprises ces derniers mois concernant Saint-Augustin. L'administration de l'ex-maire Marcel Corriveau ayant accusé Québec de plomber les finances de la municipalité avec une facture d'agglomération de 25 millions$, ce qui l'a obligé à hausser les taxes de 25%. 
«Quand on m'attaque sur les finances, je me défends», a nuancé M. Labeaume en précisant qu'il n'a jamais eu l'habitude de rencontrer des candidats à une élection partielle. «On rencontre les élus et les chefs de parti. Ça fait sept ans que c'est comme ça et ça ne changera pas.»
M. Labeaume était appelé à commenter les propos de la candidate Sylvie Asselin qui a dit jeudi matin vouloir collaborer avec son incontournable voisine, la Ville de Québec. Elle a notamment promis que si elle est élue, elle assistera aux séances du conseil d'agglomération alors que le l'ex-maire Corriveau était systématiquement absent depuis des années. «La chaise vide n'a jamais payé», a dit Mme Asselin. La candidate dit vouloir travailler «dans le respect» avec M. Labeaume.
Avec Jean-Michel Genois-Gagnon