Le maire Régis Labeaume

Réseau de transport structurant: des aménagements de plusieurs millions prévus

La Ville de Québec prévoit des investissements pour plusieurs aménagements dans le secteur de Sainte-Foy en marge de l’implantation de son projet de Réseau structurant de transport en commun.

Ces aménagements auront lieu dans le cadre du plan d’investissement quinquennal (PIQ) 2020-2024 déposé le 25 novembre dernier.

Des espaces publics verront d’abord le jour dans les secteurs du boulevard Hochelaga et des avenues Roland-Beaudin et Lavigerie. Le PIQ prévoit un investissement total de 25,6 millions $ dans ce secteur, dont 8,6 millions $ avant 2020.

Le réaménagement du secteur de la route de l’Église/avenue De Rochebelle/avenue Roland-Beaudin constitue également une priorité d’aménagement identifiée dans le Programme particulier d’urbanisme (PPU). Parmi le travail à faire, on note l’accès aux divers équipements publics, tels que bibliothèque, marché public, centre de glaces, terrains sportifs, qui doit être amélioré.

«Le réaménagement de l’avenue Roland-Beaudin et son prolongement vers le sud permettront de désenclaver le cœur de l’îlot et d’y encourager des développements privés [mixtes et résidentiels]. Le projet concorde avec l’intention de la Ville de Québec de mettre en place un réseau d’espaces verts dans le secteur. Le PIQ prévoit un investissement total de 6 millions $ dans ce secteur», indique l’administration Labeaume. 

Prolongement attendu

Finalement, le prolongement de la rue Mendel entre le boulevard de la Chaudière et le boulevard du Versant-Nord est identifié comme une occasion d’intervention prioritaire en plus de faciliter les déplacements pour tous les usagers entre Cap-Rouge et le plateau de Sainte-Foy. Ce prolongement est réclamé depuis plusieurs années par les résidants du secteur.

Il est prévu de profiter des travaux de construction du réseau structurant pour mettre en place ce nouvel axe de mobilité urbaine qui comprendra un trottoir, une piste cyclable et des voies de circulation. Quelque 21,2 millions $ entre 2021 et 2024 sont prévus par le PIQ pour ce projet.

«Nous allons construire nous même Mendel, on a décidé de le faire. Ça va donner une valeur ajoutée au secteur Chaudière. On a essayé [d’entrer le projet dans le budget du tramway offert par le gouvernement], mais ils nous ont dit que c’était d’usage municipal et ils ont raison», a précisé le maire Régis Labeaume.