Reprise des négos chez Calèches Québec

Les négociations ont repris entre le syndicat et l’employeur chez Calèches Québec, une semaine après le déclenchement d’une grève générale illimitée par les employés.

Les représentants des deux parties participaient à une nouvelle ronde de discussions, mercredi après-midi, dans les locaux du Tribunal administratif du Québec.

La vingtaine de cochers de la plus importante entreprise du genre dans la capitale ont débrayé la semaine dernière après avoir refusé la dernière offre patronale et voté à 88 % en faveur de la grève. Avec la reprise des pourparlers, les deux parties ont convenu de ne plus commenter le dossier publiquement.  

Les cochers sont sans contrat de travail depuis 2016.