Dimanche, 782 danseurs sont venus se déhancher à Fleur de Lys sur la populaire chanson <em>Baby Shark</em> du jeu<em> Just Dance Now,</em> brisant le précédent record Guinness.
Dimanche, 782 danseurs sont venus se déhancher à Fleur de Lys sur la populaire chanson <em>Baby Shark</em> du jeu<em> Just Dance Now,</em> brisant le précédent record Guinness.

Record Guinness fracassé à Québec

Un nouveau record Guinness a été fracassé dimanche après-midi à Place Fleur de lys, avec 782 danseurs venus se déhancher sur les airs de la désormais populaire Baby Shark du jeu Just Dance Now.

Le record du «Most people doing the baby shark dance routine» (plus de gens qui dansent sur la chanson Baby Shark) a été battu dans le cadre de la deuxième édition du FDL Fest. Le pari des frères Trudel, propriétaires du centre commercial était bon : ils ont réussi à rassembler un nombre suffisant de personnes pour réaliser l’exploit.

Ils sont même parvenus à doubler l’ancien record qui datait du 6 juillet 2019, où 344 personnes s’étaient déplacées dans une école primaire de Cookham, une ville du Berkshire en Angleterre. 

«Tout était en place pour que ce soit un succès, on avait juste un stress par rapport à la participation, mais on est agréablement surpris. On l’a, notre nouveau record du monde», s’est réjoui Jonathan Trudel, l’un des deux frères, quelques minutes après le dévoilement officiel des résultats. 

Selon Brittany Dunn, l’arbitre officielle de Guinness World Records, le processus à entreprendre pour tenter de briser un record est ardu.

Pas un jeu d’enfant

Avec en main la plaque d’homologation du record qu’il compte afficher fièrement dans ses bureaux de Place Fleur de Lys, M. Trudel a affirmé tout sourire avoir satisfait à toutes les exigences strictes requises pour l’inscription de l’événement. 

«Le Guinness World Records est la plus haute instance au monde pour l’homologation des records, alors on avait pris toutes les mesures nécessaires pour que les gens puissent être bien comptés. Il fallait aussi s’assurer que tous faisaient la danse au complet», mentionne-t-il. 

Comme le précise Brittany Dunn, l’arbitre officielle de Guinness World Records, avec plus de 1000 applications soumises par semaine à l’instance, le processus à entreprendre pour tenter de briser un record est ardu.

Dans ce cas-ci, elle explique que le lieu du record devait être ouvert au public et que la comptabilisation des participants se fasse en sections de moins de 50 personnes. 

Elle était elle aussi satisfaite de la conclusion du record, pour sa première fois à Québec. La bonne gestion, la joie et le calme des gens pendant l’événement ont fait le succès de l’événement, selon ce qu’elle a partagé en anglais au Soleil.

D’autres records avaient déjà été établis au Québec, notamment le pont de Québec, qui est encore à ce jour le plus long pont en porte-à-faux avec ses 987 mètres. Le Guinness World Records compte plus de 40 000 records dans sa base de données.