La colistière de Jean-François Gosselin, Nancy Piuze (à droite), a remporté avec une mince majorité de 69 voix les municipales dans le district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux.

Recomptage officiellement demandé dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux

Équipe Labeaume a finalement déposé une demande de recomptage dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux, retardant par le fait même l’éventuelle entrée à l’hôtel de ville du chef de l’opposition, Jean-François Gosselin.

La requête a été déposée à la Cour du Québec en fin d’après-midi vendredi, soit à la toute fin du délai permis par la loi électorale.

Dès le lendemain de l’élection, Équipe Labeaume avait confirmé son intention de demander un recomptage dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux, district remporté de justesse par Nancy Piuze, colistière du chef de Québec 21, Jean-François Gosselin. Une victoire qui, si confirmée, assurera la présence de M. Gosselin au conseil municipal.

Il aura finalement fallu quatre jours à Équipe Labeaume pour élaborer son document justifiant sa requête auprès de la Cour du Québec.

Le 5 novembre, la candidate de Québec 21, Nancy Piuze, a obtenu gain de cause avec une mince majorité de 69 voix, soit 4991 votes en sa faveur contre 4922 votes pour la candidate d’Équipe Labeaume, Marie-France Trudel.

-----

AUSSI À STONEHAM

Un recomptage des bulletins de vote du district 4 aura lieu mardi à l’hôtel de ville de Stoneham. 

Lors du scrutin de dimanche, Jannick Duchesne, du Parti uni des Cantons, avait obtenu 188 voix, une majorité d’une seule voix sur son adversaire Nathalie Baribeau du Parti évolution, qui en a reçu 187. 

Le Parti uni des Cantons du nouveau maire Claude Lebel a raflé cinq des sept sièges au conseil alors que le Parti évolution de l’ex-maire Robert Miller n’en a obtenu qu’un seul, remporté par le conseiller Mario Bidégaré dans le district 3. 

Un candidat indépendant, Jean-Philip Ruel, l’a pour sa part emporté dans le district 2 par 18 voix.  Ian Bussières