Réaménagement autour du Centre Vidéotron: appel d'offres copié-collé

La Ville de Québec a repris l’appel d’offres public en vue de la construction d’un terminus d’autobus et du réaménagement des stationnements sur le site d’ExpoCité. Les plans n’ont pas changé, mais l’échéancier a été précisé… et retardé.

Le 27 septembre, lors du match présaison des Canadiens programmé au Centre Vidéotron, des bouchons monstres se sont créés dans les rues et les stationnements environnants. Au point où plusieurs spectateurs sont arrivés à leur siège avec beaucoup de retard.

Le même jour, un appel d’offres pour la préparation des plans et devis d’un terminus d’autobus pour le Réseau de transport de la Capitale (RTC) et le réaménagement des stationnements a été annulé. L’administration Labeaume a justifié ce retrait par la nécessité de revoir les plans. 

Cela a été fait dans les trois derniers mois et bien peu de choses ont bougé. Il est toujours question d’installer le terminus devant le vieux Colisée. L’accès sera strictement réservé aux bus du RTC grâce à un système de barrières automatisées. 

Des feux lumineux doivent être ajoutés sur l’avenue du Colisée pour l’accès au stationnement 3 qui la longe. La Ville prévoit aussi refaire le drainage, la structure de chaussée et le revêtement du stationnement 4 devant le Colisée ainsi que de l’entrée Jalobert. Une nouvelle entrée est planifiée pour le stationnement 7 qui se trouve à l’intersection du boulevard Hamel et de l’autoroute Laurentienne. 

Le chantier a toutefois été découpé en deux phases. Priorité sera donc donnée à partir de la fin du mois d’août à la construction du terminus et au réaménagement de l’accès au stationnement 3. Au printemps et à l’été 2019, les travaux seront réalisés dans les stationnements 4 et 7. 

Le document précédent prévoyait concentrer les interventions à l’été 2018. Au final, le temps mis pour approuver l’appel d’offres entraînera donc un retard de 10 mois pour la livraison du chantier. 

Les coûts estimés demeurent pratiquement les mêmes, soit 4,6 millions $, en hausse de 100 000 $ seulement.