Québec souffle 411 bougies [VIDÉOS]

C’était jour de festivités mercredi pour le 411e anniversaire de fondation de la Ville de Québec.

La journée d’anniversaire du 3 juillet a débuté avec la messe à la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, suivie du salut au monument Samuel-De Champlain sur la terrasse Dufferin.

Comme chaque année, plusieurs centaines de personnes ont ensuite assisté devant l’hôtel de ville à la cérémonie du Droit de cité du 2e Bataillon du Royal 22e Régiment. Cette tradition veut que le commandant du bataillon demande la permission au maire de faire défiler ses troupes armées dans la ville.

«Ça rappelle que Québec est une ville de garnison, a lancé le maire Régis Labeaume lors de son allocution. C’est une occasion pour exprimer la fierté et la reconnaissance du travail des militaires ici comme à l’étranger», a-t-il ajouté.

En après-midi, le public était invité à plusieurs activités, dont une visite de l’hôtel de ville et de l’animation dans les jardins adjacents.

Toujours au même endroit, Québec et Namur, capitale de la Wallonie en Belgique, célébraient 20 ans de jumelage. Il y avait au menu des conférences sur la bière, le chocolat et le fromage, des spectacles musicaux et de l’animation.

Souper en couleurs

La journée a pris fin avec le Souper en couleurs, saveurs et ryhtmes du monde, dans le secteur boisé de la place Jean-Béliveau. Des activités étaient aussi au programme dans tous les arrondissements. 

Le 3 juillet est aussi l’occasion de remettre des médailles de la Ville à des citoyens pour leur réalisation exceptionnelle.

Yvette Michelin, flécherande de métier, a reçu cet honneur pour les 50 années passées à la recherche, à la pratique et à l’enseignante du fléché, technique ancestrale de tissage au doigt. Elle a écrit un ouvrage sur le sujet.

L’abbé Jean-Marie Brochu a été secrétaire à l’Archevêché de Québec pendant 20 ans, puis curé de la paroisse Saint-Charles-Garnier. Mais il a aussi été chroniqueur radio de 1963 à 2014 avec son personnage Monsieur le Bonheur qui lui a inspiré la création de l’organisme Le Noël du Bonheur, aujourd’hui bien connu.

Enfin, John R. Porter, directeur général du Musée national des beaux-arts du Québec de 1993 à 2008, a aussi été honoré. La Ville a reconnu son apport à la muséologie québécoise et à la mise en valeur du patrimoine artistique du Québec, contribuant ainsi au développement des connaissances et au rayonnement de l’art.