L'espace public situé à l'angle de l'avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque, anciennement une station service, portera le nom de Place Richard-Garneau, a annoncé vendredi la ville. L'endroit, qui offrira des tables bistro et des chaises amovibles, sera inauguré à la mi-juillet.

Québec aura sa place Richard-Garneau

La famille de Richard Garneau est ravie par l'hommage que lui rend la Ville de Québec en donnant son nom à une place publique au coeur du quartier de son enfance.
L'espace public situé à l'angle de l'avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque, anciennement une station-service, portera le nom de place Richard-Garneau, a annoncé vendredi la Ville. L'endroit, qui offrira des tables bistro et des chaises amovibles, sera inauguré à la mi-juillet.
«Tout le monde est content, a indiqué au Soleil son fils, Stéphane Garneau. Il a grandi dans ce soin. Une place en plein air, un lieu où l'on s'assoit pour se reposer un peu, prendre un café, lire un journal... C'est génial.»
Cinéma Cartier
Né dans le quartier Montcalm, le journaliste sportif et commentateur de la Soirée du hockey a habité la capitale jusqu'à la mi-vingtaine. Il a habité le boulevard René-Lévesque, l'avenue Belvédère, la rue Fraser et la rue Père-Marquette. «Mon père, un cinéphile boulimique, a passé une partie de son adolescence et de sa vie de jeune adulte au Cinéma Cartier», raconte son fils.
Par voie de communiqué, le maire Régis Labeaume a salué ce «pionnier du journalisme sportif au Québec». «Il connaissait ce quartier par coeur, a-t-il noté. Il s'agit donc de l'endroit idéal pour honorer ce grand homme.»
Richard Garneau était lui-même un grand amateur des espaces publics où il s'asseyait pendant des heures. «S'il était toujours à Québec - et toujours en vie -, il se serait probablement arrêté avec son journal pendant une heure ou deux pour profiter de cet espace public», affirme Stéphane Garneau au Soleil.
Richard Garneau est décédé en 2013.