Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jeunes et moins jeunes s'amusent au Parc du Bois-de-Coulonge.
Jeunes et moins jeunes s'amusent au Parc du Bois-de-Coulonge.

Québec, au deuxième rang mondial des villes familiales

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
La Ville de Québec arrive pour une deuxième année au deuxième rang des meilleures villes au monde où vivre en famille. 

Le palmarès a été publié sur la plateforme Internet Business Insider France. À l’origine, c’est une jeune pousse allemande Movinga, spécialisée dans l’industrie du déménagement, qui a réalisé le classement à partir de 16 facteurs, explique le magazine web.

Le palmarès tient en compte divers paramètres dont le coût de la vie et du logement, le taux de chômage, la qualité de l’air, les activités de loisir et même la performance éducative.

«Québec a toujours été reconnue comme une ville accueillante alors qu’il y a une tonne de choses amusantes à faire pour tous les goûts. Cette distinction le prouve très bien et il nous fait particulièrement chaud au coeur de la recevoir cette année. Malgré la situation difficile pour l’industrie touristique, nous sommes heureux de constater que Québec figure toujours au palmarès des meilleures villes au monde où vivre en famille», souligne Benoît Pigeon, directeur de l’Office du tourisme de Québec, par voie de communiqué.

Québec est devancée par Helsinki en Finlande et suivie par Oslo en Norvège.

Comme toujours, les pays scandinaves se démarquent. Le top dix comprend aussi Copenhague, Danemark (5e) et Stockholm, Suède (6e). 

Cependant, le Canada fait très bonne figure avec Calgary au 8e rang et Montréal, qui occupe la 9e position.