Près de 759 000 $ en indemnités aux ex-élus de Québec

La Ville de Québec doit verser 758 793 $ en indemnités de départ aux six élus défaits ou qui ont quitté la vie politique.

Les primes sont prévues dans la Loi sur le traitement des élus municipaux. La Ville est donc tenue de verser une allocation de départ aux personnes qui cessent d’être membres du conseil municipal après avoir accumulé au moins deux années de service créditées au régime de retraite constitué en vertu de la Loi sur le régime de retraite des élus municipaux.

Avant la présente élection, les ex-conseillères d’Équipe Labeaume, Julie Lemieux, Chantal Gilbert et Natacha Jean, ont effectué leur mandat, sans le renouveler, tout comme l’indépendant Paul Shoiry. L’ex-chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, a été défaite à la mairie, ainsi que la candidate d’Équipe Labeaume dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux, Marie-France Trudel.

Des six, c’est l’ancienne vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux, qui a droit à la plus généreuse prime. Elle reçoit 153 322 $. Mme Lemieux est suivie de près par Marie-France Trudel avec 146 000 $. Elle était conseillère depuis 12 ans. Mise à part Paul Shoiry avec 76 000 $, les autres partent tous avec entre 115 000 $ et 130 000 $.

À noter que l’ex-conseiller Laurent Proulx a reçu une allocation de départ de 8283,92 $ après sa démission en mars 2017. Toutefois, il n’a pas demandé son allocation de transition.

En effet, les primes comprennent une allocation de départ et une allocation de transition. La première, fixée par le gouvernement du Québec, représente environ 30 % des sommes versées en 2017. L’autre 70 % est fixé par règlement par la Ville de Québec.

Après l’élection de 2013, le maire Régis Labeaume s’interrogeait sur la pertinence  d’attribuer ces primes, notamment celles remises aux élus qui partent, sans raison majeure, avant la fin de leur mandat. Elles devaient faire l’objet d’une révision en profondeur. Le projet est tombé lettre morte.

En 2013, la facture pour les 14 élus qui étaient partis grimpait à 1,6 million $, 400 000 $ de plus qu’en 2009.