Un test a été effectué à l’automne 2017 avec l’amarrage du Saga Sapphire (photo).

Plusieurs navires de croisière à Lévis

Le quai Paquet susciterait l’intérêt des armateurs de bateaux de croisière. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, avance que plusieurs accosteront au quai Paquet dès cette année.

«Le président du port de Québec [Mario Girard] m’avait dit : “Je te promets au moins un navire de croisière”. Bien, je vais vous dire : “Surveillez bien ce qui va être annoncé”. Vous allez voir que c’est pas mal plus qu’un navire de croisière qui va venir ici au quai Paquet», a célébré M. Lehouillier au cours d’un point de presse jeudi. 

«Le site est exceptionnel avec les fontaines d’eau et une vue imprenable sur le château Frontenac», ajoute-t-il.

La collaboration entre Lévis et le port de Québec avait été annoncée en janvier. Un test a été effectué à l’automne 2017 avec l’amarrage du Saga Sapphire. Les partenaires ayant jugé l’expérience concluante, ils ont signé pour cinq ans.

«Nous avons maintenant une entente avec le port de Québec et nous allons recevoir des navires de croisières de niveau international», se réjouit M. Lehouillier. «Nous sommes maintenant un des quais du port de Québec qui est offert aux promoteurs de croisières partout dans le monde.»

Le quai de 218 mètres pourra réceptionner des bâtiments d’une longueur maximale de 200 mètres. Il permettra au port de Québec de poursuivre la croissance du nombre de navires de croisière accueilli chaque année. L’an dernier, 230 000 croisiéristes ont visité la capitale. L’objectif est d’atteindre 400 000 en 2025.

Le port de Québec ne corrobore pas, pour l’instant, les dires du maire de Lévis quant au nombre de bateaux à venir. «Nous travaillons actuellement différentes hypothèses de ce côté, mais ne pouvons rien confirmer pour le moment», déclare la conseillère relations publiques et événements, Marie-Andrée Blanchet.