Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Ce support majoritaire «provient principalement de la composante tunnel qui est un incontournable pour le développement économique de Lévis et de la région de la Chaudière-Appalaches.»
Ce support majoritaire «provient principalement de la composante tunnel qui est un incontournable pour le développement économique de Lévis et de la région de la Chaudière-Appalaches.»

Plus de 80% des entreprises de Lévis appuient le Réseau express de la Capitale

Marie-Soleil Brault
Marie-Soleil Brault
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Plus de 80% des entreprises lévisiennes considèrent le Réseau express de la Capitale (REC) comme incontournable pour le développement économique de la région, selon une consultation menée par la Chambre de commerce de Lévis.

Une tendance similaire à celle de la grande région de Chaudière-Appalaches, où cet appui s’élève à 85%.

«Pour les entreprises de Lévis, c’est d’abord et avant tout un important projet de développement économique pour l’ensemble de la région. En plus d’améliorer la mobilité de la main-d’œuvre et la desserte en transport collectif, le Réseau express de la Capitale créera une synergie entre les deux rives qui sera bénéfique pour toutes les entreprises de la grande région», souligne Marie-Josée Morency, vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis. 

La vice-présidente exécutive et directrice générale de la Chambre de commerce de Lévis, Marie-Josée Morency.

Ce support majoritaire «provient principalement de la composante tunnel qui est un incontournable pour le développement économique de Lévis et de la région de la Chaudière-Appalaches», selon Mme Morency. Le tunnel Québec-Lévis récolte une forte adhésion du milieu des affaires puisqu’il pourrait permettre de répondre à la pénurie de main-d'œuvre et assurer un meilleur déplacement entre les deux rives, écrit-on dans un communiqué diffusé lundi. 

Toutefois, moins de 50% des entreprises lévisiennes sont favorables à l’implantation d’un tramway à Québec.

En mai dernier, un collectif de 167 personnes du milieu des affaires, dont les Chambres de commerce de Lévis et de Québec, ont signé une lettre ouverte pour signaler leur endossement du projet du Réseau express de la Capitale. 

La consultation a été menée du 8 au 15 juin auprès de 751 dirigeants d’entreprises situées à Lévis et 109 dans Chaudière-Appalaches. La Chambre de commerce de Lévis est le plus important réseau de gens d’affaires du territoire de la Chaudière-Appalaches et regroupe 1100 membres.