Le futur site baptisé L'Éphémère sera ouvert du 26 juin au 16 août dans le stationnement voisin des bureaux de PECH au coin du boulevard Charest Est et de la rue Saint-Anselme.

Place publique éphémère pour PECH-Sherpa

Une nouvelle place publique éphémère animera le quartier Saint-Roch cet été. L'organisme d'aide en santé mentale PECH-Sherpa pilote la conception et la programmation de ce lieu d'activités sociales et culturelles.
Le futur site baptisé L'Éphémère sera ouvert du 26 juin au 16 août dans le stationnement voisin des bureaux de PECH (Programme d'encadrement clinique et d'hébergement) au coin du boulevard Charest Est et de la rue Saint-Anselme.
Le terrain appartient à la Confédération des syndicats nationaux (CSN), qui donne la permission à l'organisme de l'utiliser pour installer du mobilier urbain, un jardin collectif, des jeux peints au sol et divers espaces de repos. 
PECH-Sherpa travaille avec le collectif d'étudiants en architecture Les Malcommodes pour l'aménagement. Quant à la programmation, elle comptera du jardinage, de la cuisine collective et divers ateliers.
L'objectif est de créer une zone de rencontre pour les gens du quartier, de tous les horizons avec la clientèle de PECH, a expliqué au Soleil son directeur général Benoît Côté. «Ça peut permettre d'enlever des préjugés», a-t-il commenté.
Le CIUSSS de la Capitale-Nationale et le Centre Jacques-Cartier font partie de l'aventure. D'autres organismes d'aide aux plus démunis, aux familles ou aux personnes marginalisées sont aussi dans le coup comme l'Engrenage, le SQUAT, le Centre communautaire l'Amitié ou encore la Joujouthèque basse-ville, entre autres.
«Le côté animé sera beaucoup fait par les organismes, qui ont des clientèles différentes. Ce sera diversifié et ouvert à toute la population», a pour sa part ajouté Mélanie Pelletier, agente socioculturelle à la vie citoyenne chez PECH.
Un autre volet sera l'accès libre à des livres, des jeux comme des tables de ping-pong, du matériel d'art. 
Différente du SPOT
D'autres activités et services s'ajouteront comme la diffusion de films en plein air ou l'accès wi-fi gratuit pendant les huit semaines d'ouverture de L'Éphémère. La programmation, déjà garnie, selon Mélanie Pelletier, sera dévoilée ces prochaines semaines.
L'agente socioculturelle note aussi que L'Éphémère se distinguera des autres places éphémères comme le SPOT, qui sera cet été à L'îlot des Palais. La programmation de la place de PECH sera davantage concentrée du lundi au vendredi avec moins d'activités en soirée, sauf quelques ponctuelles.
Une modélisation 3D de l'Éphémère sera présentée le 8 juin lors d'un cocktail-bénéfice au Palais Montcalm sous la présidence d'honneur du patron de l'aéroport de Québec, Gaëtan Gagné. Les sommes amassées seront versées à PECH-Sherpa et à L'Éphémère.