Contrairement à ce que ces maquettes pouvaient laisser imaginer, le texte de l'appel d'offres public pour l'installation et l'entretien de la patinoire devant le Centre Vidéotron l'hiver prochain est formel : la pratique du hockey n'y sera pas tolérée.

Pas de hockey devant le Centre Vidéotron

Les émules de Guy Lafleur et Peter Stastny qui avaient hâte de pousser la rondelle devant l'amphithéâtre de Québec doivent faire une croix là-dessus. La patinoire en forme d'étang gelé que la Ville de Québec fera aménager sur la place Jean-Béliveau sera interdite aux hockeyeurs.
Un appel d'offres public a été lancé par la Ville de Québec pour l'installation, l'opération et l'entretien de l'anneau de glace près du Musée national des beaux-arts du Québec. Un deuxième lot a été créé pour la patinoire de la place Jean-Béliveau, devant le Centre Vidéotron. Le contrat sera signé pour l'hiver 2017-2018 et renouvelable pour deux années.
Le devis technique décrit ainsi la nouvelle patinoire : «Elle est de forme organique, un peu à l'image d'un étang naturel gelé (il ne peut s'agir d'une patinoire symétrique).» Le texte est formel : «La pratique du hockey ne sera pas tolérée sur la patinoire, seul le patinage libre le sera.»
Depuis qu'il est question d'une patinoire sur la place publique devant l'amphithéâtre, il est question d'y jouer au hockey. Les premières maquettes de l'amphithéâtre (2012), le rapport Gélinas sur l'avenir d'ExpoCité (2015), puis les esquisses de la place Jean-Béliveau (2016) montraient des jeunes s'adonnant au sport national des Québécois. Le maire Régis Labeaume s'en réjouissait à l'avance. Il n'a pas été possible, mardi, de savoir pourquoi bâtons et rondelles seront finalement proscrits devant le temple du hockey de Québec. Les communications de la Ville de Québec n'avaient pas de réponse à nous fournir. 
Parlons tout de même un peu de cette patinoire. La surface glacée fera environ 55 mètres par 20 mètres, soit un peu moins que celle du Centre Vidéotron qui fait 60 mètres par 26 mètres. Elle sera située au milieu de la place publique, entre l'aréna et le boulevard Wilfrid-Hamel, au-dessus d'un bassin de rétention souterrain caché sous le pavé. L'oeuvre d'art La rencontre, composée de deux cerfs en bronze, trônera à proximité. 
Un système de réfrigération permettra d'utiliser la patinoire jusqu'à une température extérieure maximale de 10 degrés Celsius, comme pour l'anneau de glace des Plaines. Les installations seront accessibles dès le premier jeudi de décembre et jusqu'au deuxième dimanche de mars. Une pénalité de 1000 $ par jour est prévue si la patinoire n'est pas accessible tel qu'exigé. 
Les patineurs pourront s'élancer du lundi au vendredi de 10h à 22h et les fins de semaine de 8 à 22h. La glace pourrait cependant être réservée à l'occasion pour des évènements privés, fêtes ou foires. 
Musique respectueuse du voisinage
Éclairage et musique d'ambiance - «francophone dans sa plus grande proportion» - sont prévus. Les haut-parleurs seront orientés et calibrés pour éviter de déranger le voisinage. Aucune publicité ne sera tolérée sur le site. 
Il y aura un surveillant sur patins possédant une formation de secourisme pendant les périodes de grande fréquentation. 
La Ville de Québec mettra à la disposition des patineurs un local pouvant accueillir jusqu'à 150 personnes ainsi que des toilettes. L'organisation d'ExpoCité sera libre d'offrir un comptoir de boissons et collations ainsi qu'un service de location et d'affûtage de patins.