Julie Lemieux a dit se concentrer sur la transition avec ses collègues plutôt que de penser à son prochain défi.

Pas de discussions entre le FEQ et Julie Lemieux

La vice-présidente du comité exécutif de la Ville de Québec, Julie Lemieux, assure qu'il n'est «pas dans les plans» qu'elle prenne la direction du Festival d'été de Québec (FEQ) après son retrait de la vie politique.
Mme Lemieux a annoncé le 4 juillet qu'elle ne sollicitera pas de troisième mandat comme conseillère municipale sous la bannière d'Équipe Labeaume. La responsable des dossiers culturels et bras droit du maire disait alors «sauter dans le vide» et vouloir consacrer plus de temps à ses proches.
Trois semaines plus tard, le directeur général du FEQ et de sa filiale 3E, Daniel Gélinas, a aussi fait savoir qu'il tirait sa révérence. Il attend toutefois que son successeur soit trouvé - idéalement avant l'hiver - et assurera la transition. 
Est-ce que Mme Lemieux pourrait être cette personne? La rumeur a couru ces dernières semaines. 
Confrontée à l'équation mardi, la principale intéressée est d'abord partie à rire. «Il n'y a pas du tout de discussions dans ce sens-là. Ce n'est pas dans les plans», a-t-elle ensuite établi. 
Mme Lemieux n'a pas dit si le travail pourrait l'intéresser. «Moi je finis mon mandat jusqu'en novembre. Pour l'instant, j'ai des choses à régler, à transmettre à mes collègues. Je suis vraiment plus dans cette optique-là», a-t-elle lancé. 
«J'ai beaucoup de travail encore pour les prochains mois puis on verra pour la suite. Je veux vraiment prendre une pause. Je fais un petit saut dans le vide. On verra ce que ça donnera, mais je n'ai pas eu de discussions jusqu'à maintenant avec qui que ce soit», a répété la politicienne. 
Celle-ci n'a pas nié avoir reçu des offres, mais elle affirme qu'elle n'est «pas fixée du tout». «Je pense que ça vaut la peine avant de sauter de bien considérer tous les enjeux. J'ai envie de prendre cette pause-là pour réfléchir à tout ça», a insisté Julie Lemieux.