Nicolas Lavigne-Lefebvre entend offrir un véritable choix aux électeurs écologistes, progressistes et indépendantistes lors des prochaines élections municipales.

Option Capitale-Nationale: des fonds municipaux pour promouvoir la souveraineté

Le candidat à la mairie sous la bannière d'Option Capitale-Nationale, Nicolas Lavigne-Lefebvre, campe fermement son programme souverainiste: s'il est élu, les fonds municipaux serviront à la promotion de l'indépendance du Québec.
«Il va certainement y avoir des fonds publics qui vont être utilisés pour ça», tranche-t-il en entrevue téléphonique avec Le Soleil. «Donc on va dépenser de l'argent pour étudier les impacts positifs de l'indépendance du Québec pour la ville de Québec. Et non seulement nous utiliserons des fonds publics pour cela, mais nous ferons la promotion des avantages pour Québec d'être la capitale d'un pays.»
Outre le financement d'études et de publicités entourant la souveraineté, la formation soeur d'Option nationale entend exiger le rapatriement sous la coupe de la mairie de la capitale des parcs fédéraux de son territoire ainsi que de la citadelle, apprend-on dans la plateforme électorale qui sera lancée officiellement dimanche, que nous avons consultée.
Positionné clairement à gauche, le jeune parti politique aimerait également implanter un système de péage sur les routes les plus achalandées aux heures de pointe. Et confiner la Communauté urbaine de Québec dans un cerceau de verdure au-delà duquel il ne serait plus permis d'étaler la capitale.
S'ajoute une série de souhaits: compteurs d'eau dans les maisons; amoindrissement du projet immobilier du Phare; gratuité du transport en commun; maintien, voire développement, des outils de participation citoyenne actuels (référendums, conseils de quartier); investissements dans l'économie sociale...
Pour arriver à ces fins, il faudrait sans doute une équipe élue autour d'un éventuel maire d'Option Capitale-Nationale. «Il est trop tôt pour s'avancer sur la présentation de candidats ou candidates dans les 21 arrondissements», indique néanmoins M. Lavigne-Lefebvre. [NDLR: En fait, il y six arrondissements divisés en 21 districts électoraux.]
Pas le parti d'un seul homme
Le candidat assure cependant ne pas être à la tête d'un parti d'un seul homme. «Malgré le fait que je suis la seule personne qu'on voit publiquement dans les médias, il y a une très bonne équipe derrière moi. [...] Je ne pourrais pas avoir des aussi bonnes idées que ça et avoir un discours aussi étoffé et aussi solide que j'ai actuellement si je n'étais pas très bien entouré», fait-il valoir. 
Le dévoilement du programme électoral d'Option Capitale-Nationale aura lieu à la microbrasserie La Korrigane située au 380, rue Dorchester, dimanche à 15h50. Le chef d'Option nationale, Sol Zanetti, devrait être sur place.
«Le lancement va vraiment être l'occasion de recruter des membres, d'établir des contacts avec des groupes sociaux, communautaires, citoyens. Et de présenter la plateforme», note Nicolas Lavigne-Lefebvre, étudiant à la maîtrise en science politique. L'occasion aussi d'identifier d'éventuels postulants pour les sièges de conseillers municipaux: «On est ouvert à recueillir des offres, des candidatures.»