Les animateurs du 31e Téléthon Opération Enfant Soleil, qui se tient demain partout au Québec, ont remis la somme de 2 613 458 $ au Centre mère-enfant du CHU de Québec-Université Laval.

Opération Enfant Soleil: des familles émues et 2,6 M$ au CHU de Québec

Les animateurs du 31e Téléthon Opération Enfant Soleil, qui se tient le 17 juin partout au Québec, étaient de passage samedi au CHU de Québec-Université Laval pour visiter les enfants hospitalisés et leurs familles. Une somme de 2 613 458 $ a du même coup été octroyée au Centre mère-enfant de l’institution de santé située sur le boulevard Laurier.

Depuis 1988, ce sont plus de 64 millions $ qui ont été remis dans la ville de Québec à plusieurs organismes de la région, dans le but constant d’offrir une meilleure qualité de soins aux enfants et aux familles dans le besoin. 

Sur place, samedi, des dizaines de familles ont été remerciées pour leur contribution significative au financement de l’organisme fondé il y a maintenant 30 ans. Dans une ambiance festive, mais chargée en émotions, certaines d’entre elles ont accepté de raconter leur histoire au Soleil

«De retour avec nous»

Celle de Pierre-Olivier Provencher, qui se trouvait dans un coma au CHUL il y a à peine un an, est particulièrement touchante. Atteint du syndrome de Noonan, le jeune a subi trois chirurgies majeures au cœur, au cervelet et au pied dans la dernière année, dont une qui a bien failli le tuer. «Ça a été l’année la plus difficile de notre vie, avoue sa mère, Marilyne Petit, à ses côtés. Il y a un an, à ce temps-ci de l’année, on ne savait pas s’il serait encore avec nous.»

Mais Pierre-Olivier est fier, car il a depuis surmonté toutes ces épreuves avec le soutien de ses proches. Il est aujourd’hui tranquillement en train de retrouver son autonomie. «Je suis ému, je pense à l’année dernière où ça n’allait vraiment pas bien et là je me dis que je suis ici, que je parle, je marche, lance le jeune qui est impliqué avec Opération Enfant Soleil depuis 2012. 

«C’est vraiment un gros bonheur pour moi de revoir tous ces visages On me parle, on me demande comment ça va, on me dit que je leur ai fait peur, ça me comble tellement. Je me sens bien ici», ajoute-t-il, visiblement touché par la vague d’amour et de solidarité qui lui était témoignée. 

Du haut de ses 17 ans, Pierre-Olivier remercie les deux institutions pour le financement d’une nouvelle salle de chirurgie cardiaque à Québec. «Je n’aurais pas pu être opéré si cet endroit-là n’avait pas été mis sur pied. Ils ont payé les instruments et les machines qui ont contribué à ce que je guérisse.»

Sentiment d’appartenance

Pour Marilyn Petit, qui s’occupe de son enfant malade «à temps plein» depuis sa naissance, Opération Enfant Soleil n’est pas seulement qu’un organisme. «Leur présence, c’est surtout un sentiment d’appartenance dans une différence, lance-t-elle. D’être compris dans ce qu’on vit, de discuter avec d’autres familles, c’est précieux, parce que nos proches, nos amis, ils ne pourront jamais vraiment savoir jusqu’où ça peut aller.»

Même son de cloche pour Nancy Arsenault, la mère du petit Jacob, qui souffre d’un retard de développement global sévère, de troubles d’autisme et d’épilepsie notamment. «Mon fils a plein de petits bobos, mais on n’a pas de diagnostic précis encore. On ignore si c’est dégénératif, donc on vit vraiment au jour le jour», avance-t-elle. 

À travers l’hospitalisation et toutes les épreuves qu’elle engendre, la résidente de Montmagny se considère chanceuse de pouvoir faire partie d’un groupe aussi serré. «On se sent moins seule et appuyée par toute une équipe ici, et ça fait du bien de pouvoir en parler. Tout le monde se renseigne sur lui, on se sent à la maison. C’est une belle tape dans le dos, et ça nous aide à continuer.»

Nancy Arsenault et son petit Jacob, qui souffre d’un retard de développement global sévère, de troubles d’autisme et d’épilepsie.

Devenue «infirmière à temps plein» elle aussi pour son enfant, Mme Arsenault convie tous et chacun, dimanche, à prendre un peu de son temps pour donner lors du Téléthon. «Un enfant, ça ne devrait pas être malade, c’est injuste. Quand on a un enfant en santé, il faut se considérer vraiment chanceux», rappelle l’ancienne éducatrice spécialisée, soulignant au passage qu’il est essentiel d’encourager ceux qui n’ont pas ce loisir de pouvoir choisir. 

De son plein gré, la maman de Jacob a permis un don total de près de 32 000 $ depuis son implication avec l’organisme. «Une réalisation dont je suis très fière dans tout ça», lance-t-elle. Le fait de donner autant, autant dans les grands centres urbains que les régions, prouve une chose selon elle : «On pense à nous, aux enfants malades, aux parents, aux réalités en santé. Ça devient une grande famille où on se soutient tous, et ça fait du bien».

La mère de Pierre-Olivier, Marilyne Petit, note d’ailleurs en fin d’entretien qu’il est aussi important de soutenir la détresse financière engendrée par la maladie. «Moi, ma vie a été mise sur pause l’an dernier. J’étais travailleuse autonome, donc j’ai perdu tous mes revenus. En tant que parent, tu veux tellement être présent pour ton enfant, mais le souci financier devient vraiment difficile à gérer», ajoute-t-elle. 

Le courage d’abord

Sur les ondes de TVA, dimanche, le Téléthon aura principalement pour but de souligner «le courage» de 18 Enfants Soleil, provenant d’un peu partout dans la province. Accompagnés de leur famille, ceux-ci «seront au cœur de l’action et de l’émotion» de l’événement, promet l’organisme.

Sur place, les animateurs principaux, Annie Brocoli et Maxime Landry, seront entourés d’une équipe de personnalités issues de divers milieux. Parmi ceux-ci, notons la présence déjà confirmée d’Étienne Boulay, d’Alain Dumas, d’Anick Dumontet, de Philippe Fehmiu, de Roseline Filion et également de Josée Lavigueur. 

Le grand public est convié dimanche, dès 7h, à être à l’écoute du Téléthon, qui sera diffusé en direct depuis le Centre de foires d’ExpoCité, toute la journée jusqu’à 22h. 

Bon nombre d’artistes offriront d’ailleurs une performance pour le plus grand bonheur des enfants, dimanche. Marie-Mai, Corneille, le duo 2Frères, Kevin Bazinet ainsi que Marc Hervieux ou encore Roch Voisine sont notamment attendus sur les planches. La programmation complète de l’événement est disponible sur le Web.