Le maire Régis Labeaume en conférence de presse, jeudi

Nouveau pôle d’échanges du tramway: Labeaume lance un appel «au calme» [VIDÉO]

Régis Labeaume a lancé un appel au calme aux dirigeants de l’école De Rochebelle après la diffusion publique du nouveau tracé qui pourrait empiéter sur les terrains de soccer de l’établissement.

Le directeur général de la Commission scolaire des Découvreurs, Christian Pleau, a réagi défavorablement lorsque la Ville lui a fait part de cette hypothèse il y a déjà quelques jours, a-t-il indiqué au Journal de Québec, qui a mis la main sur le nouveau tracé.

M. Pleau craint pour la sécurité des élèves, la défiguration de la cour d’école et la perte de quiétude, a-t-il confié au Journal. 

Le tracé à l’étude traverserait le boulevard Hochelaga et longerait les terrains de soccer et isolerait l’école Le Phénix de l’éducation aux adultes du reste du campus. Dans ce contexte, M. Pleau se demande comment «opérer le campus de façon adéquate».

«Je leur dirais : “Du calme”, a réagi le maire jeudi en marge d’un point de presse. On pensait pouvoir discuter avec eux en toute bonne foi. Et il [le directeur] a décidé de lâcher ça dans les médias. On pensait qu’on était en confiance. Visiblement, on s’est trompé. Il faut être responsable quand tu diriges une organisation», a ajouté Régis Labeaume, visiblement contrarié par cette sortie publique des autorités scolaires.

«J’ai parlé au ministre. On va faire ça calmement, et dans l’ordre. On se lève pas un matin en se demandant combien de personnes on pourrait bien frapper avec le tramway», ironise-t-il.

+

+

Hypothèse

Du même souffle, le maire assure que ce tracé n’est qu’une des nouvelles hypothèses sur la table. Lundi, il confirmait que le Bureau de projet du tramway avait définitivement abandonné l’option d’aménager le pôle d’échanges de l’ouest sous le projet Le Phare projeté par le Groupe Dallaire.

Autrefois prévu en tunnel à l’ouest de l’avenue Lavigerie entre le boulevard Laurier et l’avenue Roland-Beaudin, le tracé prévoit maintenant un lien en surface avec un pôle d’échanges situé plus à l’est, entre l’avenue Lavigerie et la route de l’Église.

M. Labeaume avait pris soin de souligner qu’il ne s’agit pas du projet de partenariat proposé par Industrielle Alliance sur le terrain situé derrière le Canadian Tire de la route de l’Église. Le géant des finances et de l’assurance souhaitait construire le pôle sous un projet immobilier en préparation dans ses cartons, a-t-on récemment appris.

Même sans partenariat, la Ville pourrait emprunter le même chemin en procédant à des expropriations. Chose sûre, le maire donne la garantie que le tramway ne passera pas sur la route de l’Église.

L’option retenue devrait être connue d’ici quelques semaines. M. Labeaume évoque même l’idée de lancer un débat public autour du tracé à retenir. Jean-François Néron