Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Mike Tremblay, qui animait le balado d'opinion «Le Super Matozoïde», diffusé sur le site de Radio X, a annoncé mardi soir son départ dans un Facebook Live.
Mike Tremblay, qui animait le balado d'opinion «Le Super Matozoïde», diffusé sur le site de Radio X, a annoncé mardi soir son départ dans un Facebook Live.

Montré du doigt, un animateur de balado quitte Radio X

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Article réservé aux abonnés
Montré du doigt pour une entrevue avec le propriétaire du Méga Fitness Gym, un animateur de balado de Radio X a décidé de quitter la station. 

Mike Tremblay, qui animait le balado d'opinion «Le Super Matozoïde», diffusé sur le site de Radio X, a annoncé mardi soir son départ dans un Facebook Live. 

M. Tremblay a affirmé que sa décision s'est confirmée avec l'apparition de son nom dans une lettre envoyée aux médias lundi qui demandait au coroner chargé de l’enquête sur la mort d’un client du Méga Fitness Gym, atteint de la COVID-19, de se pencher sur le rôle qu’aurait pu jouer Radio X dans cette affaire.

M. Tremblay a ajouté qu'il quittait Radio X à la suite de l'apparition de son nom dans un article du Devoir publié mardi qui faisait état des revendications de la Coalition Sortons les radios-poubelles de Québec à l’endroit de la coroner Pascale Descary et la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

«Je vous dirais que c'est la goutte qui a fait déborder le vase», explique au téléphone Mike Tremblay, faisant référence à la lettre de la coalition et à l'article du Devoir. 

Mike Tremblay a reçu en entrevue le propriétaire du Méga Fitness Gym, Daniel Marino, le 18 juin. M. Tremblay affirme qu'il voulait seulement donner la parole à un entrepreneur qui avait hâte que son commerce ouvre à la suite de la première vague. M. Tremblay trouve injuste d'avoir été dénoncé par la coalition. «Je trouve ça dommage qu'on m'ait embarqué dans ce lynchage-là», dit-il. 

Mike Tremblay ajoute que son association avec Radio X en ces temps de pandémie lui a attiré de nombreuses attaques et menaces sur des médiaux sociaux polarisés.

De son côté, M. Tremblay souligne qu'il milite pour les respect des consignes sanitaires. 

Il affirme que son départ est motivé surtout par «des raisons personnelles» et qu'il n'est pas parti en mauvais termes avec Radio X, qu'il estime être «un endroit extraordinaire pour la liberté d'expression». 

Mais après avoir été montré du doigt cette semaine pour avoir interviewé Dan Marino, «j'ai décidé tout simplement de couper les liens avec Radio X», explique M. Tremblay. 

Lors de son apparition sur Facebook, mardi soir, Mike Tremblay a invité les détracteurs de Radio X à choisir leurs cibles. «Ceux qui ont de la haine envers Radio X devraient prendre quelques pas de recul et vous poser la question : est-ce que c'est contre Radio X que vous en avez ou contre certains animateurs ?»

En entrevue, Mike Tremblay n'a pas voulu préciser à quels animateurs il faisait référence. 

Selon le directeur général de Radio X, Philippe Lefebvre, Mike Tremblay songeait déjà à partir en raison de «l'environnement toxique des podcats» sur les médias sociaux.  

Mais «la goutte qui a fait déborder le vase, c'est certainement ce qui s'est passé cette semaine», dit M. Lefebvre par rapport à la sortie de la Coalition Sortons les poubelles. 

Les entrevues de Daniel Marino ne sont plus disponibles sur le site de Radio X. En entrevue, Philippe Lefebvre assure que la station n'en a pas effacé les traces et que les segments avec M. Marino sont retirés par automatisation après un certain laps de temps. La Presse avait d'abord rapporté les propos de M. Lefebvre à ce sujet mardi. 

Dans sa lettre envoyée aux médias lundi, la coalition Coalition Sortons les radios-poubelles estimait que Radio X avait «érigé Dan Marino en héros» et que le propriétaire du Méga Fitness avait été «embrigadé dans une campagne de dénigrement de la santé publique menée par Radio X et ayant duré plusieurs mois, de juin 2020 à mars 2021».

«Pendant des mois, Marino a été invité à Radio X, louangé, chouchouté et encouragé par les animateurs Dominic Maurais, Jeff Fillion, Mike Tremblay et Denis Gravel», peut-on lire dans la lettre.

La coalition déplore également que Radio X ait invité des leaders conspirationnistes, mais aussi «des médecins et autres experts déchus». «Ils font aussi circuler toutes sortes de théories dangereuses (immunité collective, chloroquine, inutilité des mesures sanitaires, etc.)», peut-on lire dans la lettre.

En septembre, la Ville de Québec avait choisi de mettre fin à ses placements publicitaires sur les ondes de CHOI Radio X, estimant que «le comportement des propriétaires de cette station de radio constitue un danger pour la santé publique et le bien-être des citoyens de Québec». Dans la foulée, des entreprises avaient cessé leurs publicités à l'antenne de la station. 

Radio X et ses animateurs se sont plusieurs fois défendu de miner les efforts de la santé publique et estiment au contraire faire la promotion du respect des consignes sanitaires. 

Quant à Mike Tremblay, il réfléchit maintenant à un balado indépendant.