Le projet situé sur le chemin Sainte-Foy propose 79 unités, dont neuf maisons de ville sur deux étages.

Montcalm: un projet résidentiel sur le site de l'ancien garage Bérubé

La «verrue» sur le chemin Sainte-Foy, dans Montcalm, ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Amiot Bergeron Architecture et le promoteur Gestion Casot travaillent sur un projet immobilier de cinq étages.

Encore à l’étape de consultation avec la Ville de Québec, cet immeuble de 79 unités d’habitation verra le jour à la place de l’ancien garage Bérubé. Un sixième étage est également prévu en retrait du côté du chemin Sainte-Foy.

Au rez-de-chaussée, le promoteur souhaite un local commercial de 820 m² afin d’attirer un commerce avec les reins solides. Ce projet ne respectant pas le zonage pour la hauteur (quatre étages) et le commercial (300 m²), il devra avoir une consultation publique.

«Il y a une densification sur le chemin Sainte-Foy. Lorsqu’on regarde le quartier Montcalm, il y a deux types d’habitation. Entre Grande Allée et René-Lévesque, on retrouve des maisons bourgeoises, et entre René Lévesque et Sainte-Foy, des blocs d’habitations», a expliqué l’architecte du projet, Louise Amiot. 

Mme Amiot promet de ne pas répéter les irritants de l’immeuble du IGA-Familiprix qui donne directement sur le trottoir. «On va végétaliser le bord de la rue du côté du chemin Sainte-Foy et Dumont.»

Situé sur le chemin Sainte-Foy entre Bourlamaque et de Candiac, l’ancien garage Bérubé dérange plusieurs citoyens du secteur.

Ce nouvel immeuble sera composé de neuf maisons de ville sur deux étages avec trois chambres et entrée privée, de 38 logements avec une chambre et 32 appartements avec deux chambres.

Pour harmoniser le tout et éviter un effet massif, l’architecte propose une cour intérieure, une terrasse au dernier étage, un toit végétalisé, une coursive et 78 stationnements intérieurs, dont 19 réservés pour l’espace commercial. 

«Bien», mais encore du travail à faire

Pour le conseiller municipal du district, Jean Rousseau, qui a vu le projet lors d’une présentation au dernier conseil de quartier de Montcalm, celui-ci «s’intègre bien avec le bâti environnant».

Il a été d’ailleurs surpris de la réaction de certains citoyens qui ne voient que du négatif dans ce projet alors qu’il «apporte plusieurs solutions à cet îlot et à la rue Dumont». 

Selon M. Rousseau, il reste encore du travail à faire, en particulier du côté de la Ville, comme l’enfouissement des fils sur la rue Dumont ainsi que de mettre cette rue en sens unique.

«Pour les stationnements, il n’est pas question que les résidents de cet immeuble puissent obtenir des vignettes sur rue. L’entrée du stationnement intérieur se trouve sur Bourlamaque, il faudra voir ce qu’on peut faire pour qu’il n’y ait pas de conflit avec la circulation du IGA», relate-t-il. 

Enfin, il n’est pas question d’autoriser l’hébergement touristique et le promoteur devra surement proposer plus de logements de deux chambres et plus, qui sont en grande demande dans Montcalm.