Mardi, le Service de police de la Ville de Québec a retrouvé une Chrysler 300 noire qui pourrait avoir servi à la fuite des suspects après l’homicide.

Meurtre dans Beauport: la police épingle deux suspects à l'Étape

La police de Québec a arrêté mardi dans la Réserve faunique des Laurentides deux suspects liés au meurtre de Jordan Tremblay, 26 ans, dans un abri d’auto de Beauport

C’est dans une station-service de L’Étape que le groupe d’intervention tactique du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a arrêté deux hommes âgés de 27 et 47 ans, confirme la porte-parole Mélanie Jobin.

Les policiers auraient profité du moment où les individus recherchés faisaient le plein pour les neutraliser. Une témoin, qui préfère garder l’anonymat, a raconté que l’arrestation s’est réalisée sans heurts. «Nous nous sommes demandé ce qui se passait, mais nous avons rapidement constaté que le camion des suspects avait été encerclé. Au moins un policier avait une arme sortie», dit-elle.

«Les policiers ont ensuite amené les individus à l’intérieur du bâtiment à L’Étape. Les gens parlaient beaucoup à l’intérieur à l’effet qu’il s’agissait des suspects d’un meurtre survenu à Québec», a ajouté la dame.

Les deux hommes ont été ramenés à Québec, où ils ont été incarcérés. Ils seront interrogés afin d’élucider les circonstances et les raisons du meurtre, a précisé Mme Jobin.

Jordan Tremblay

Perquisition dans Maizerets

En fin d’après-midi, des policiers ont aussi mené une perquisition dans un appartement du 2020, rue Adjutor-Rivard, dans le quartier Maizerets, à Québec. La saisie serait liée au meurtre de Jordan Tremblay.

Le SPVQ a notamment retrouvé une Chrysler 300 noire qui pourrait avoir servi à la fuite des suspects après l’homicide.

Rappelons que le deuxième homicide de l’année à Québec est survenu lundi après-midi, au 35, rue du Sénégal, dans l’arrondissement Beauport. 

À l’arrivée des policiers et des paramédicaux, vers 14h, Jordan Tremblay gisait sous l’abri d’auto de la maison de sa grand-mère. Il était conscient au moment de son transport en ambulance, mais est mort à l’hôpital.

C’est sa grand-mère qui aurait appelé le 9-1-1. M. Tremblay lui aurait rendu visite avec sa conjointe et leur bébé.

Selon les informations obtenues par Le Soleil, Jordan Tremblay aurait été frappé à coups de barre de fer. L’homme connaîtrait au moins un des deux suspects. Il s’agirait possiblement d’un règlement de compte lié à la drogue.

La conjointe de la victime a été interrogée par les policiers après le meurtre. On ignore si elle en a été témoin. Un voisin croisé par Le Soleil affirme avoir vu la voiture des suspects sur la rue du Sénégal quelques heures avant l’homicide. 

Les deux suspects ont pris la fuite après l’agression dans une voiture foncée. Ils ont été retrouvés par les policiers moins de 24 heures plus tard à L’Étape.

Les deux suspects, dont on ne peut révéler l’identité pour l’instant, devraient comparaître mercredi au palais de justice de Québec.  Avec Stéphane Bégin (Le Quotidien)