En attendant, la Ville gèle tout projet de construction, d'agrandissement, le lotissement ou de modification cadastrale.

Métamorphose urbaine prévue dans le secteur Charlesbourg

La Ville de Québec veut encadrer le développement le long du boulevard Henri-Bourassa. En attendant l'adoption d'un programme particulier d'urbanisme, on balisera les constructions le long de cet «axe structurant».
Le boulevard Henri-Bourassa n'échappera pas à la densification. La Ville réfléchit aux critères selon lesquels elle souhaite que cette artère évolue et elle a choisi de procéder en instaurant un programme particulier d'urbanisme (PPU).
L'administration Labeaume veut faire du secteur un «pôle multifonctionnel». On mise sur le transport en commun, la densification, le potentiel récréotouristique du site patrimonial de Charlesbourg. On veut aussi améliorer la marchabilité et favoriser les déplacements entre le secteur du cégep et le boulevard.
En mars, un règlement de contrôle intérimaire sera adopté. Il édictera les normes à respecter dans les futures constructions et les agrandissements d'immeubles en attendant l'adoption du futur programme particulier d'urbanisme.
Pas de nouveaux projets
Mais en attendant, la Ville gèle tout projet de construction, d'agrandissement, le lotissement ou de modification cadastrale. Les élus du conseil municipal ont adopté lundi une résolution en ce sens. On procède ainsi pour éviter que des projets qui ne sont pas en accord avec la vision de la Ville voient le jour dans ce secteur.
Pour l'instant, seules certaines zones situées le long de Henri-Bourassa sont concernées, mais à terme, le PPU doit aussi inclure le Trait-Carré et les quartiers bordant le boulevard.
Le service de l'aménagement du territoire mandatera une firme externe pour réaliser une étude de requalification urbaine pour Henri-Bourassa et ses environs. Le dépôt de l'étude est prévu pour l'automne 2014.