Julie Lemieux, ex-bras droit de Régis Labeaume

Ménage au c.a. de la Commission de la capitale nationale

Julie Lemieux, l’ex-bras droit du maire Régis Labeaume, a été nommée par le gouvernement de Philippe Couillard membre du conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale du Québec.

L’annonce de cette nomination survient moins d’une semaine après le dévoilement d’un rapport dévastateur de cette organisation par le bureau du Vérificateur général du Québec.

À LIRE AUSSI : 

Mauvaise gestion et manque de vision à la Commission de la capitale nationale

Mme Lemieux n’est pas la seule à avoir été nommée au conseil d’administration de la Commission de la capitale nationale, dirigée depuis septembre par Marie Claire Ouellet, issue du sérail libéral.

L’ex-conseillère municipale siégera aux côtés d’Alain Girard, président-directeur général de l’Hôtel Château Laurier Québec, de Jean Guyard, actuellement consultant de la Commission, de Jean-Guy Poulin, un comptable, et de Diane Blanchette, qui dirige Diffusion culturelle de Lévis. Pierre Dolbec et André Juneau ont été renommés membres du conseil d’administration.

La Vérificatrice générale du Québec, Guylaine Leclerc, a dénoncé dans un rapport présenté à l’Assemblée nationale le manque de vision et de rigueur, ainsi que la mauvaise gestion de la Commission de la capitale nationale du Québec. Elle a même adressé un blâme à Françoise Mercure, l’ancienne pdg de la Commission, qui avait été nommée par le gouvernement de Pauline Marois. Mme Mercure a octroyé une subvention de 10 000 $ en 2014 à un membre de sa famille pour l’organisation d’un événement à saveur historique, sans en informer le conseil d’administration.

En début d’année, Julie Lemieux a été recrutée par le Musée de la civilisation comme chargée de mission. À la Ville de Québec, elle a été conseillère municipale et vice-présidente du comité exécutif responsable de l’urbanisme, de la culture, du patrimoine, des grands événements et des communications. Créée en 1995, la commission compte 86 employés et gère un budget annuel d’environ 21 millions $.