Manif contre le gouvernement Couillard à Québec

À la veille de la double manifestation prévue à Québec dimanche, un groupe de citoyens s'est réuni samedi pour «dénoncer le gouvernement Couillard» et ses politiques. La manifestation n'était cependant pas organisée par un groupe identitaire quelconque.
«Il n'y a pas de groupe. Ce sont tous des gens qui en ont assez du gouvernement Couillard. Point!» a affirmé Gérard Sévigny, l'organisateur de la manifestation, questionné si un groupe identitaire comme La Meute était derrière l'événement. Il assure que son seul objectif est «de débarquer Couillard aux prochaines élections».
Une cinquantaine de manifestants se sont d'abord donné rendez-vous au parc de l'Amérique-Française, avant de se diriger vers l'Assemblée nationale par le boulevard René-Lévesque. Des messages tels que «liberté d'expression», «Couillard plus jamais» et «contre l'immigration illégale» étaient visibles dans les rangs. 
M. Sévigny refuse d'être associé aux groupes comme La Meute et Atalante Québec, qui défendent des positions ultranationalistes associées à l'extrême droite. «Il n'y a aucune pancarte anti-immigration illégale dans ma manifestation. Tout ce qui est immigration, c'est demain», a défendu l'organisateur. Toutefois, Le Soleil a pu observer une affiche dont le message était explicitement anti-immigration illégale. 
Plusieurs manifestants brandissaient également un drapeau et portaient des vêtements aux couleurs du groupe ultranationaliste Storm Alliance, dont la mission est «de protéger et préserver les valeurs Canadienne [sic] qui ont aidé à bâtir et définir le Canada comme le pays extraordinaire qu'il est. Nous cherchons à aider nos frêres [sic] et soeurs Canadien et Canadienne dans le besoin», peut-on lire sur la page Facebook du regroupement.
Parmi les manifestants interrogés par Le Soleil, aucun n'a voulu dire s'il appartenait à un groupe identitaire de droite. Aucun n'a tenu également à partager son point de vue sur l'immigration, mais deux manifestants ont affirmé participer à la manifestation prévue dimanche.
L'événement devait initialement avoir lieu le 17 juin dernier, mais il a dû être reporté. M. Sévigny a martelé que sa manifestation n'est pas liée à celles prévues dimanche. 
La marche s'est déroulée sans débordement. Les manifestations contre «l'immigration illégale» et l'autre favorable aux réfugiés et aux immigrants prévues dimanche auront lieu simultanément.
La police de Québec a assuré, vendredi, être confiante que les rassemblements prévus dimanche se déroulent dans le bon ordre. Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, avait quant à lui dit craindre des dérapages. 
Rappelons qu'en mars dernier, quelque 200 membres de La Meute et du groupe Storm Alliance avaient manifesté à Québec pour dénoncer une initiative du gouvernement fédéral condamnant l'islamophobie et la discrimination religieuse. Au même moment, un groupe de contre-manifestants s'était joint, mais il n'y avait eu aucune échauffourée. Avec Camille B. Vincent