Joe Malone a été champion de la Coupe Stanley en 1912 et 1913 avec les Bulldogs.
Joe Malone a été champion de la Coupe Stanley en 1912 et 1913 avec les Bulldogs.

Malone aux côtés de Béliveau et des Stastny [VIDÉO]

La Ville de Québec a dévoilé jeudi la maquette de l’œuvre qui honorera l’ancien joueur des Bull­dogs de Québec près de l’amphithéâtre municipal.

Joe Malone a été champion de la Coupe Stanley en 1912 et 1913 avec l’équipe de la capitale. «Il était très respecté», observe l’auteur et journaliste Marc Durand. Le hockeyeur détient toujours une série de records : 7 buts dans le même match de la LNH; 44 buts pour une recrue; 1 but dans 14 matchs de suite…

Son œuvre sera inaugurée à l’automne 2020. Elle sera installée aux côtés de celles célébrant déjà Jean Béliveau et les frères Stastny dans l’allée commémorative longeant le pavillon de la Jeunesse d’ExpoCité.

Elle sera produite par l’artiste Frédéric Laforge. Le budget de 200 000 $ est versé par la Ville et la Commission de la capitale nationale.

La Ville a, par ailleurs, lancé un appel aux investisseurs privés. Ceux-ci sont invités à financer des bronzes pour rendre hommage à des hockeyeurs. La Ville paiera la moitié de la facture : 25 000 $ pour un buste, 100 000 $ pour une statue complète. Une initiative de la conseillère municipale Alicia Despins.

Manon Rhéaume et Sylvain Côté

Le groupe J’ai ma place a d’ailleurs décidé de se servir des résidus de ses caisses pour rendre hommage aux athlètes Manon Rhéaume et Sylvain Côté.

Les bustes de bronze seront plantés dans la même allée commémorative, mais du côté sud. «Ce sont les premiers d’une longue série, on l’espère», note Mme Despins.

Les citoyens peuvent, en outre, voter jusqu’au 19 décembre pour choisir deux autres joueurs qui représenteront l’époque des Remparts et celle des Nordiques dans l’Association mondiale de hockey dans l’allée commémorative.

Frédéric Laforge (à gauche) produira l’œuvre qui honorera l’ancien joueur des Bulldogs de Québec Joe Malone. À ses côtés, l’auteur et journaliste Marc Durand et le maire Régis Labeaume.