Anne Guérette  a évoqué mardi, lors d'une activité de financement, une fusion possible avec le parti de David Lemelin.

L'union de l'opposition encore dans les cartons à Québec

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, n'écarte toujours pas l'hypothèse d'une fusion avec Québec autrement, le parti municipal dirigé par David Lemelin.
Mme Guérette a évoqué cette possibilité, mardi soir, lors de la première activité de financement de son parti qui a attiré une quarantaine de personnes de tous les âges, dans un établissement du quartier Saint-Roch.
«S'il y a de l'ouverture, s'il y a possibilité de discuter, si on peut se sentir dans un climat de confiance, nous autres, on est toujours ouverts», a répondu Mme Guérette, lorsque questionnée sur la possibilité de voir les partis d'opposition unir leurs forces contre le maire Labeaume en vue de la prochaine campagne électorale.
En janvier dernier, les discussions entre les partis de Mme Guérette et de M. Lemelin avaient échoué. L'élue reprochait à Québec autrement de vouloir imposer son chef David Lemelin à la tête de la nouvelle entité politique. Le parti de Mme Guérette avait donc fusionné avec Alternative Québec, un parti qui était alors dirigé par l'étudiant Frédéric Chrétien.
La conseillère municipale attendait environ 70 personnes lors de cette activité de financement de mardi, mais une quarantaine de citoyens s'y trouvait lorsque le chef adjoint Frédéric Chrétien a commencé son allocution.
Le conseiller indépendant Jean Guilbault était sur les lieux pour appuyer Mme Guérette dans sa démarche, mais a priori, il compte se représenter comme indépendant aux prochaines élections municipales.
Le Soleil a demandé à Mme Guérette si elle était prête à qualifier cette première activité publique de «modeste» pour son parti. «Début modeste..., a-t-elle répondu, hésitante. C'est notre début. C'est notre début et on en est très fier.»
Toujours ouvert
Joint en soirée mardi, le chef de Québec autrement a réaffirmé sa volonté d'unir l'opposition contre Régis Labeaume. Il invite Mme Guérette à le rencontrer pour relancer les pourparlers le plus rapidement possible. «Si Mme Guérette veut négocier, on est prêts», a affirmé M. Lemelin.
Québec autrement est déjà représenté officiellement au conseil municipal, alors que le conseiller Yvon Bussières y siège au nom de ce parti. Mme Guérette assume toujours sa tâche de conseillère municipale à l'hôtel de ville en tant qu'indépendante.