L'horloge du Jura encore déréglée

L'horloge du Jura est encore déréglée, affichant six minutes d'avance depuis mercredi matin. Il s'agit du deuxième problème technique observé sur l'horloge depuis son installation dans les jardins de l'Hôtel-de-Ville, en septembre. La première fois, l'automne dernier, ses deux cadrans ne montraient pas la même heure.
David O'Brien, porte-parole de la Ville de Québec, assure que les ajustements nécessaires se feront encore une fois à coût nul.
L'entreprise derrière la conception de l'horloge, Richard Mille, fait appel à l'école d'horlogerie de Trois-Rivières pour assurer la surveillance et la maintenance de son oeuvre. Une visite est prévue lundi pour déterminer la cause de ce nouveau dérèglement du mécanisme.
La Ville ne s'inquiète pas des problèmes observés sur l'horloge à sa première année de fonctionnement. «C'est une période de rodage. On l'a toujours dit», a souligné M. O'Brien.
Rappelons que la Ville a déboursé 500 000 $ pour installer cette pièce unique d'une valeur de 2,4 millions $, offerte par la République et Canton du Jura - région suisse - pour le 400e anniversaire de la capitale, en 2008.