UNe jeune femme fait courir son chien sur la plage de l'Anse Tibbits, à Lévis, où la baignade pourrait être permise dès l'été 2017.

Lévis ouverte à la baignade dans le fleuve dès l'été 2017

La Ville de Lévis suivra de près «l'expérience de Québec», qui permet la baignade à la Baie de Beauport cet été, afin de s'en inspirer pour l'été 2017.
En marge d'une conférence de presse mercredi, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s'est montré très ouvert à permettre la baignade dans le fleuve à ses citoyens au cours des prochaines années. Il aimerait pouvoir tenir un projet pilote dès l'été 2017.
«À la lumière de l'expérience de Québec, on va regarder pour identifier quelques sites. On en a un exceptionnel à l'anse Tibbits, une belle plage naturelle», a exprimé M. Lehouillier.
<p>La baignade pourrait être permise à différents endroits à Lévis, selon la qualité de l'eau. Le maire Gilles Lehouillier pense notamment à l'anse Tibbits.</p>
La baignade pourrait être permise à différents endroits, selon la qualité de l'eau. Le maire pense à la grève Joliette, dans le secteur Lauzon, à l'ancienne plage Garneau, près des ponts dans Saint-Romuald, ou même à quelques endroits dans Saint-Nicolas.
«On m'a déjà dit, par exemple, qu'un des endroits qui serait le plus propice, c'est à la traverse de Lévis. Apparemment, c'est là que l'eau, curieusement, est de bonne qualité», a évoqué le maire.
Il a demandé à la Direction de l'environnement de la Ville de Lévis d'étudier la question et de regarder ce qui se fera cet été à Québec. La Ville est aussi en contact avec les professionnels de l'Université Laval qui évaluent la qualité de l'eau à la Baie de Beauport.
«Ça te prend un logiciel qui va te donner en instantané la qualité de l'eau. Si t'as pas ça, t'es fait, parce que ton eau peut être bonne et une heure après, elle est plus bonne», souligne M. Lehouillier.
Trois endroits sur la Rive-Sud
Pour la Ville de Lévis, Québec joue le rôle de «cobaye» cet été quant à la baignade dans le fleuve, comme elle-même le fait sur la question de l'implantation des camions-restaurants.
«On va le regarder sérieusement pour 2017. Si on est capables d'identifier une plage qui peut être propice, on va le faire», lance le maire.
Pour l'heure, il existe trois endroits sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent où la baignade est permise. Il s'agit du parc Louis-Turgeon, à Beaumont, et de deux plages dans la municipalité de Saint-Vallier, dans Bellechasse.