La bande déjantée de la Revengeance des duchesses a eu droit au même traitement que les duchesses du Carnaval avec photo officielle et signature du livre des invités dans le salon de la mairie.

Les «off-duchesses» sont là pour rester, affirme Labeaume

La rencontre avait des petits airs de reconnaissance officielle lundi à l'hôtel de ville de Québec alors que le maire Régis Labeaume a reçu les duchesses déjantées de la Revengeance des duchesses.
Présenté depuis cinq ans, ce concours mis sur pied par Marjorie Champagne met de l'avant des femmes de tous les styles, de tous les horizons et de tous les âges.
Même si les «vraies» duchesses ont réintégré le Carnaval, M. Labeaume a estimé lundi qu'une initiative comme la Revengeance «a sa place». La Ville de Québec a d'ailleurs versé 10 000 $ à l'organisation cette année.
«J'aime ça, les choses subversives et dans la marge. C'est pour ça que je veux que ça reste et que ça continue», a dit le maire.
Ces «off-duchesses» ont eu droit au même traitement que les duchesses du Carnaval avec photo officielle et signature du livre des invités dans le salon de la mairie.
Le couronnement de la reine de la Revengeance aura lieu vendredi au Cercle.