Jusqu’au 3 janvier, les jardins de l’Hôtel-de-Ville se transformeront «pour offrir un espace réconfortant dans les règles sanitaires», a lancé le maire Régis Labeaume lors de l’illumination symbolique faite jeudi en fin d’après-midi.
Jusqu’au 3 janvier, les jardins de l’Hôtel-de-Ville se transformeront «pour offrir un espace réconfortant dans les règles sanitaires», a lancé le maire Régis Labeaume lors de l’illumination symbolique faite jeudi en fin d’après-midi.

Les jardins de Noël allemand illuminent Québec [VIDÉO]

Jean-François Néron
Jean-François Néron
Le Soleil
Les citoyens de Québec et les visiteurs n’auront pas tout perdu de la traditionnelle magie du Marché de Noël allemand. Faute de pouvoir présenter l’événement en raison de la pandémie, des jardins illuminés aux accents allemands prendront la relève en cette année de COVID.

Jusqu’au 3 janvier, les jardins de l’Hôtel-de-Ville se transformeront «pour offrir un espace réconfortant dans les règles sanitaires», a lancé le maire Régis Labeaume lors de l’illumination symbolique faite jeudi en fin d’après-midi.

Les jardins seront accessibles 24 heures sur 24. La présidente du Marché de Noël, Britta Kröger, demande aux visiteurs de respecter la distanciation une fois sur place. «Le site a une capacité maximale, mais on souhaite ne pas être obligé de freiner l’entrée parce que les règles sanitaires ne sont pas respectées ou qu’il y a trop de monde au même moment.»

Il n’y a aucun kiosque sur place cette année. Par contre, il y en a au Grand Marché de Québec et aux Galeries de la Capitale.

La présidente du Marché de Noël, Britta Kröger, demande aux visiteurs de respecter la distanciation une fois sur place.
Les jardins seront accessibles 24 heures sur 24.