Si plus de 70 % des touristes sont attirés à Québec en raison des classiques que sont le Vieux-Québec et le Petit Champlain, la variété des activités fera la  différence sur la durée des séjours.

Les Fêtes, un cadeau pour Québec

Québec a fait honneur à son récent titre de destination des Fêtes avec une hausse de 4,3 % de l'occupation dans les hôtels entre le 25 et le 31 décembre. Un bond que l'Office du tourisme attribue à la diversité croissante des attraits pendant l'hiver en général, et la période des Fêtes en particulier.
Le taux d'occupation dans les hôtels a tourné autour de 85 % entre Noël et le Nouvel An avec une pointe à 94 % des chambres louées sur le territoire de Québec la nuit du 31 décembre, selon des chiffres consultés par Le Soleil.
Le prolongement des festivités du jour de l'An à Québec, maintenant du 27 au 31 décembre sur Grande Allée et le nouveau parc aquatique intérieur du Village Vacances Valcartier sont au nombre des attractions qui ont pu attirer tout particulièrement, a avancé la porte-parole de l'Office du tourisme de Québec, Marie-Julie Couturier. «La hausse est de 4,3 % par rapport à l'an dernier qui était déjà une bonne année», a-t-elle dit. La neige abondante dans les stations de ski a aussi joué dans la balance, notamment pour les familles.
Ces données viennent ainsi couronner une année touristique 2016 exceptionnelle dans la capitale. Propulsée par un dollar canadien faible, la saison estivale été la meilleure depuis l'année record du 400e anniversaire de Québec en 2008. 
Quant à la période des Fêtes, il est encore trop tôt pour mesurer l'impact d'une distinction comme celle de la meilleure destination touristique des Fêtes selon le USA Today reçue pas Québec début décembre.
«On ne sent peut-être pas l'effet tout de suite, mais qu'ils en parlent dans le USA Today pourra influencer plein de gens qui ne savent pas que Québec existe», a commenté Mme Couturier qui note l'ampleur de la diffusion. «On ne pourrait jamais se payer une telle publicité.» 
La porte-parole de l'Office du tourisme souligne aussi la valeur de cette mention, résultat d'un vote du public par Internet. Sur ce point, elle souligne aussi que Régis Labeaume a été «un excellent ambassadeur». Le maire de Québec avait en effet lancé un appel à la mobilisation pour que les gens de Québec aillent massivement voter. 
Miser sur l'hiver
Plus globalement, Marie-Julie Couturier voit dans ce bilan positif de fréquentation des hôtels la confirmation que Québec fait bien de miser sur l'hiver, qui attire 25 % des quelque cinq millions de touristes qui convergent dans la capitale chaque année.
«On pousse beaucoup pour l'hiver, son côté exotique pour plusieurs. Ce n'est pas toujours facile, mais quand on voit des produits différents, ça vient nous aider», a-t-elle ajouté. 
Car même si plus de 70 % des touristes sont attirés à Québec en raison des classiques des classiques que sont le Vieux-Québec et le Petit Champlain, la variété des activités fera la différence sur la durée des séjours. «La force de Québec, c'est son offre diversifiée et sa proximité, surtout pour les familles», a conclu Mme Couturier. «Elles peuvent aller dans les pentes le matin, visiter une exposition l'après-midi et être à une bonne table le soir.» 
Pour 2017, le virage majeur annoncé par le Carnaval de Québec qui a décidé de quitter son site permanent des plaines d'Abraham pour s'éclater davantage dans la ville sera un des attraits à surveiller pour voir si le bilan du reste de l'hiver sera aussi positif que celui du temps des Fêtes.
60 millions de téléspectateurs pour la série sud-coréenne tournée à Québec
Le tournage de la série sud- coréenne Dokkabei a eu lieu en octobre notamment à la fontaine de Tourny.
Les images tournées à Québec avec le «Brad Pitt» de la Corée du Sud ont été vues par près de 60 millions de personnes en Corée du Sud et en Asie où a commencé la diffusion de la série Dokkabei. Le tournage de cette série aussi baptisée Goblin a eu lieu en octobre notamment au Château Frontenac et à la fontaine de Tourny. «Pour eux c'est un record d'audience», a dit la porte-parole de l'Office du tourisme, Marie-Julie Couturier. Une équipe de 70 personnes de la télévision sud-coréenne s'était déplacée pour ce tournage mettant en vedette Gong Yoo et Kim Go-Eun, très célèbres dans leur pays d'origine. Au moment du tournage, Charles Gaudreau, producteur chez Attraction Images avait indiqué que ce tournage a été le plus gros de l'année 2016 à Québec. Il avait aussi confirmé que Québec faisait vraiment partie de la série et que ses vieux murs n'étaient pas utilisés seulement pour recréer une ville européenne. Les responsables québécoises du tournage disaient espérer qu'à terme, les épisodes de cette série soient vus par «près d'un milliard» de personnes.