Les Fêtes de la Nouvelle-France pourraient quitter le Petit Champlain, l'an prochain, puisque la place de Paris sera fermée durant les travaux entourant la création de la place des Canotiers.

Les Fêtes de la Nouvelle-France quittent le Vieux-Port

Les Fêtes de la Nouvelle-France montent en haute ville cet été. La présentation 2016 se tiendra du 3 au 7 août au parc de l'Artillerie, à deux pas de la place D'Youville.
Cet événement annuel, emblématique du Vieux-Port et de la place Royale, doit déménager pour une année en raison des travaux majeurs de réaménagement de la place des Canotiers et de la place de Paris.
Après avoir annoncé dès août dernier être à la recherche d'un nouveau site, l'organisation a confirmé jeudi avoir choisi le lieu historique national des Fortifications-de-Québec. Mieux connu sous le nom de parc de l'Artillerie, ce site a un accès à la rue Saint-Jean tout juste après la porte, à un jet de pierre de la place D'Youville. Géré par Parcs Canada, le parc de l'Artillerie est marqué par la présence de la redoute Dauphine, construite à partir de 1712 et des Nouvelles Casernes, un bâtiment militaire datant de 1750, hérité du régime français.
Même s'il reconnaît que le cachet des rues de pierres du Petit Champlain sera difficile à égaler, le directeur général des Fêtes de la Nouvelle-France, Stéphan Parent, est loin de considérer ce déménagement comme une contrainte. Il y voit plutôt l'occasion de brasser les idées et d'expérimenter. «Ça donnera une expérience diversifiée, qui s'articulera autour de trois axes», a-t-il dit en entrevue au Soleil jeudi. 
Se gardant bien de dévoiler les détails de la programmation à venir, la 20e des Fêtes de la Nouvelle-
France, il promet de «dépayser» et a laissé entendre qu'un volet éducatif sera l'un des trois axes. «On va occuper l'intérieur de la redoute Dauphine, et il y a aura des visites des Nouvelles Casernes», a toutefois révélé M. Parent, selon qui la population et les touristes pourront découvrir ce parc qu'il juge méconnu.
Stéphan Parent croit aussi que le site de 2016 sera facile d'accès en raison du transport en commun et du fait que les activités seront davantage regroupées à un même endroit. 
«Pour les familles avec les enfants, ça va être plus facile. Au Vieux-Port, il fallait marcher d'un site à l'autre. Là, les gens vont pouvoir passer trois ou quatre heures au même endroit. Ce sera une nouvelle expérience», a-t-il dit. Le fait que la fête donne sur une rue commerciale aussi achalandée que Saint-Jean offrira aussi une belle visibilité, estime-t-il. «Beaucoup de visiteurs ne descendaient pas dans le secteur de place Royale.»
Retour au
Vieux-Port en 2017
Malgré ces bons mots pour le parc de l'Artillerie déniché pour 2016, les Fêtes de la Nouvelle-France reviendront dans le Vieux-Port en 2017, une année charnière avec l'inauguration de la place des Canotiers devant le Musée de la civilisation et la tenue des Grands Voiliers. De toute façon, explique Stéphan Parent, en 2017, ce sera au tour du parc de l'Artillerie de subir quelques travaux. 
Avant-goût au Carnaval
Même si les Fêtes de la Nouvelle-France ne sont que dans sept mois, on aura un avant-goût des activités pendant le Carnaval de Québec. Un poste de traite avec animation, chansons et histoires traditionnelles sera aménagé sur les plaines d'Abraham pendant la durée du Carnaval, du 29 janvier au 14 février. «Il va y avoir des coureurs des bois. Et on se demandera si l'hiver était aussi pénible qu'on le disait ou s'il était possible d'avoir du plaisir», a formulé M. Parent, selon qui la réponse se trouve dans la deuxième partie de la question. 
Les Fêtes de la Nouvelle-
France sont gérées par le Carnaval de Québec depuis 2010. Le Carnaval présentera sa programmation complète lors d'une conférence de presse mardi.