Les Plaines d’Abraham

Les employés des Plaines d’Abraham déclenchent une grève

Des activités qui se tiendront sur les Plaines d’Abraham, à Québec, pourraient être perturbées en raison du déclenchement d’une grève des employés de ce grand parc urbain, mardi, à compter de minuit.

Le syndicat estime que les employés de la CCBN ont une rémunération jusqu’à 42 % plus faible que d’autres employés fédéraux qui effectuent des tâches comparables, soit ceux de la Commission de la Capitale nationale et de Parcs Canada.

Les négociations achoppent principalement sur la grille salariale. Le syndicat souhaite également que des employés sur appel obtiennent des avantages sociaux et un régime de retraite.

«L’employeur nous dit qu’il est prêt à nous donner la grille salariale de Parcs Canada, mais qu’il attend la confirmation du gouvernement fédéral», a expliqué Claudia Bellavance, une membre de l’équipe de négociation, en entrevue avec La Presse canadienne. Or, ce feu vert se fait attendre.

Selon l’Alliance de la fonction publique du Canada, les activités de la fête du Canada sur les Plaines pourraient être perturbées.

Si la grève se prolonge jusqu’à la tenue du Festival d’été de Québec, les répercussions seraient restreintes puisque le festival n’est pas organisé par la CCBN.

Les employés des Plaines d’Abraham sont responsables de l’accueil, de l’animation et de l’entretien général des Plaines d’Abraham ainsi que de son musée.

Une grève de trois jours et demi a eu lieu au mois de mai. La convention collective des employés de la CCNB est échue depuis un an et demi.